Catégories
Wonder Woman (2017)

Wonder Woman (2017)

Wonder Woman (2017)

Date de sortie: 07 juin 2017
Durée: 141 min (2h21)
Réalisateur: Patty Jenkins
Acteurs: Gal Gadot, Chris Pine, Danny Huston, Robin Wright
Genre: Super-héros
Nationalité: Américain


Synopsis:

C'était avant qu'elle ne devienne Wonder Woman (Gal Gadot), à l'époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain (Chris Pine) s'écrase sur l'île paradisiaque où elle vit, à l'abri des fracas du monde. Lorsqu'il lui raconte qu'une guerre terrible fait rage à l'autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu'elle doit enrayer la menace. En s'alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l'étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin.


Wonder Woman n'est pas, comme le croit le plus grand nombre, le premier film de super-héros avec un protagoniste féminin fort. Supergirl (1984), Catwoman (2004), Electra (2004), (liste non-exhaustive) ont déjà eu des personnages principaux féminins forts. Mais si vous connaissez un minimum ces trois films vous savez où je veux en venir, ce ne sont pas vraiment de bons films voire pas du tout. Et voilà qu'en 2017 Wonder Woman arrive, un blockbuster d'un tout autre calibre.

Vous l'avez compris aujourd'hui nous allons enfin parler du Wonder Woman de Patty Jenkins.

Le nouveau film du DCEU (L'univers cinématographique DC ou en anglais le DC Extended Universe est une série de films américains produits par Warner Bros, mettant en scène des personnages inspirés des comics publiés par DC Comics) est un film important et attendu pour deux raisons. Premièrement il doit sauver ce-dit DCEU critiqué par les médias comme par le public. Ce premier point est largement réussi. Mais il est surtout le premier blockbuster de ce calibre à mettre en avant une femme. Un film qui est lui-même réalisé par une femme, Patty Jenkins. Le film nous livre avec subtilité son propos féministe, sans jamais être dans l'exagération. Et c'est bien là ce qui fait la force du nouveau film de l'univers DC, un blockbuster où la femme est plus qu'un outil scénaristique, ou un simple faire-valoir pour un personnage masculin fort. Tout comme dans le comics, Wonder Woman est un modèle de courage, d'amour et de justice mais elle est loin d'être parfaite. Ayant toujours vécu sur l'île de Themyscira, l'Amazone a un côté naïf et candide, elle découvre le monde avec un cœur "pur", la rendant aussi plus attachante que certaines autres versions que nous lui connaissons (oui c'est de toi que je parle Wonder Woman de l'univers Injustice).

Warner Bros nous délivre donc enfin une icône féminine fort, dont le genre du super-héros avait tellement besoin.


Ce nouveau Wonder Woman est, comme les comics que je vous présenterai plus tard dans la semaine, une origin story. Certes le film reprend une recette qui a été utilisée maintes et maintes fois mais après si nous regardons le concept de mono-mythe de Joseph Campbell, tous les mythes du monde racontent essentiellement la même histoire, dont ils ne seraient que des variations. De par ce fait il peut sembler normal que les histoires se ressemblent les une des autres encore plus dans le cas d'une origin story mais Wonder Woman n'en reste pas moins simple, efficace et exploité à son plein potentiel.

Patty Jenkins arrive à donner un certain dynamisme à son récit, que ce soit au travers des relations entre les personnages surtout entre Diana (Gal Gadot) et Steve Trevor (Chris Pine) ou avec les personnages "secondaires" comme Samir (Saïd Taghmaoui) ou Etta Candy (Lucy Davis). Mais aussi lors de scènes héroïques impressionnantes, comme la scène de la plage et surtout la scène du No Man's Land qui vous donnera des frissons à n'en plus finir mais cela je vais vous laisser le découvrir.


Il était grand temps que DC Comics et Warner Bros trouve leur bon format de film, surtout après un Batman VS Superman bancal et un Suicide Squad décevant. Certes classique dans sa manière de raconter les origines de l'héroïne, il est cependant, comme le décrit sa réalisatrice, sincère que ce soit dans ses propos ou dans son approche. En espérant que les prochains films de l'univers DC continueront sur cette lancée que ce soit Justice League ou pour rester dans le domaine des super-héroïnes, le Batgirl de Joss Whedon (annoncé récemment).

Mais cette semaine spéciale Wonder Woman n'est pas encore terminée et nous vous réservons encore pleins de belles surprises.


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

DC Comics Wonder Woman Gal Gadot Warner Bros. Patty Jenkins

Franklin Urfer