Catégories
Strafe, le test

Strafe, le test


Date de sortie : 9 mai 2017
Développé par Pixel Titans
Moteur de jeu : Unity
Edité par Devolver Digital
Musique par ToyTree
Type : FPS Roguelike

Strafe est un jeu indépendant initialement lancé sur Kickstarter le 20 janvier 2015. Il a pu récolter 207 847 dollars le 19 février 2015, grâce à 4'953 collaborateurs. Un peu plus de deux ans après, le 9 mai 2017, Strafe est enfin disponible sur PC et PS4.

Strafe semble sortir des années 90, avec ses graphismes très simplistes, son ambiance très sci-fi (à la Alien !) et sa bande sonore 16 bits. Un gameplay plein d’adrénaline, d’aliens, de sang et d’armes futuristes qui suffira à séduire l’ado qui subsiste en vous.

Vous incarnez un agent d’entretien du vaisseau spatial Icarus. Mais cette année, pour votre mission annuelle, vous découvrez avec stupeur que le vaisseau est occupé par des passagers indésirables. Cependant, pour votre plus grand plaisir, vous disposez d’un arsenal de plus de 30 armes différentes, allant du classique et efficace shotgun pour les plus bourrins d’entre vous, au railgun pour les plus prudents.



Dans ce rogue-like retro, le terrain est généré aléatoirement, afin que le joueur découvre à chaque fois un nouveau terrain. Des hordes de monstres variés vous agresseront sans pitié durant votre évolution dans le jeu. Si vous n’arrivez pas à massacrer vos ennemis, en couvrant les murs de chaque pièce de leur sang (littéralement), et que vos points de vie tombent à zéro : GAME OVER, il faudra recommencer sur un terrain flambant neuf.

C’est pourquoi ce jeu est difficile : pas de point de sauvegarde, il faudra systématiquement recommencer au début. Les ennemis deviennent aussi de plus en plus puissants au cours de la progression. Le terrain généré aléatoirement rend les points de construction de munition, d’armure et d’amélioration d’armes très importants. Le facteur chance est donc très présent à chaque partie, recréant ce sentiment d'injustice que procure un jeu difficile. Il y existe aussi pas mal de pièges, histoire de vous corser la partie.



Le charme de ce jeu réside dans l’abondance de secrets. En effet, il existe plus de 100 secrets à découvrir, allant du mini-jeu planqué dans la map, aux armes secrètes et surpuissantes. La quantité de clins d’œil est aussi très appréciable (Cela demande néanmoins un minimum de culture des jeux vidéo). Certains secrets sont totalement absurdes. Comme on est sympa chez Vojood Media, en voici un : Au début du jeu, lors de la sélection d’armes, actionnez le levier à droite en appuyant deux fois sur action (une fois pour briser la vitre, une fois pour baisser le levier). Une arme démesurée apparaît alors, prenez-la. Une fois sur Icarus, chargez votre tir, puis tirez un laser monumental ! Ecran blanc. Bravo, vous venez de terminer le jeu ! Pour tous les autres secrets, cherchez bien, il y en a absolument partout.

Strafe cache un second mode de jeu : MURDERZONE. Il s'agit d'un mode fonctionnant par vagues de créatures (semblable aux classiques modes de jeu des Zombies game). Dans son futur, le jeu verra deux nouveaux modes de jeux arriver, à dominante compétitive (course contre la montre).

En définitive, Strafe abrite un concept séduisant mais risqué : la promesse d’un jeu solo, rejouable une infinité de fois, sans s’en lasser. C’est promesse tenue pour qui sait apprécier ce genre de jeu ! Si vous n'avez cependant jamais touché à un jeu de ce type, vous risqueriez d'être dessus (testez donc un bon vieux DOOM 1 histoire d'avoir une idée !).

Lien Steam => http://store.steampowered.com/app/442780/STRAFE/


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

game 1990 retro pixel

Simon Fellner