Catégories
Pokémon Ultra Soleil et Ultra Lune
4.5
Star Star Star Star Star
SCENARIO 4.0
DUREE DE VIE 4.5
GRAPHISMES 4.0
GAMEPLAY 5.0
BANDE SON 5.0

Pokémon Ultra Soleil et Ultra Lune

Pokémon Ultra Soleil et Ultra Lune

Informations techniques

Type Aventure / RPG
Editeur Nintendo / The Pokémon Compagny
Age/PEGI 7
Multijoueurs Non
Sortie 17 Novembre 2017
Plate-forme New Nintendo 2DS/3DS
Testé sur New Nintendo 3DS

A peine une année après la sortie de Pokémon Soleil et Lune, Nintendo vous propose une nouvelle fois de parcourir la région d’Alola, dans des nouvelles versions enrichies, intitulées Ultra Soleil et Ultra Lune. Au programme, des nouvelles régions, quelques nouveaux Pokémon, un scénario alternatif et des nouvelles fonctionnalités. Je vous propose de découvrir tout ceci dans mon test, bonne lecture et attention aux Spoils !

L’aventure commence donc sur l’île de Mele-Mele ou vous venez de déménager avec votre charmante maman. L’histoire se déroule dans une réalité alternative à Soleil et Lune. Dans cette réalité, Necrozma n’est pas encore arrivé sur terre, et la trame principale de l’histoire s’en voit légèrement modifiée. Il vous faudra toutefois jouer pendant de nombreuses heures avant de voir de réelles différences dans le scénario de la quête principale. On comprend rapidement que les jeux ne sont pas des suites de Soleil et Lune, mais bel et bien des versions complémentaires, au même titre que la version jaune pour Rouge et Bleu, ou la Crystal pour Or et Argent, etc…

Toutefois, la fin de l’histoire est totalement différente et je trouve que les éléments scénaristiques sont mieux amenés que dans Soleil et Lune. Les nouvelles formes de Necrozma sont superbes et rendent ce Pokémon beaucoup plus intéressant qu’auparavant. On a envie de finir le jeu pour pouvoir l’intégrer à son équipe. L’épisode d’après la ligue a lui aussi été modifié et vous propose une petite histoire entièrement inédite, intégrant les univers parallèles. Préparez-vous à rencontrer des visages connus de l’univers Pokémon !

Vous aurez aussi l’occasion de découvrir de nouveaux lieux et de nouveaux éléments tout au long du jeu. Certaines quêtes ont été modifiées ou ajoutées et l’archipel d’Alola semble bien moins vide que dans les précédentes versions. Exit toutefois la quête des cellules de Zygarde. A la place, il vous faudra retrouver des insignes qui vous permettront par la suite de capturer les Pokémon dominants des épreuves du tour des îles.


Les Ultra-Chimères sont de retour


Le Pokédex régional à lui aussi été fortement modifié. Au lieu de 300, c’est 403 bébêtes (fabuleux compris) que vous devrez attraper, pour compléter votre collection et obtenir le charme chroma. Bonne surprise, la plupart des Pokémon à capturer ne sont pas les mêmes que dans Soleil et Lune, et on prend du plaisir à retrouver des monstres d’anciennes générations, qu’on n’avait plus l’habitude de voir. En plus des nouvelles formes pour Necrozma, 3 nouvelles Ultra-Chimères ont été intégrées, ainsi qu’une forme spéciale pour Lugaroc et un nouveau fabuleux. Il ne suffira donc pas de transférer vos Pokémon de Soleil et Lune pour terminer le Pokédex à 100 %, et c’est franchement une bonne chose. J’aurais tout de même apprécié plus de nouveautés de ce côté, comme des nouvelles formes d’Alola ou de nouvelles Méga-évolutions.

Autre bon point pour moi mais qui peut s’avérer mauvais pour d’autres, c’est la grosse quantité de légendaires capturables dans le jeu. En effet, via un système d’Ultra-brèches, il vous sera possible de vous rendre dans d’autres dimensions, pour capturer les Pokémon légendaires des anciennes générations. Ce système permet aussi de trouver des monstres qui ne font pas partie du Pokédex d'Alola. De plus, la chance de rencontrer un Pokémon chromatique est très élevée dans ces brèches.


Les légendaires exclusifs à la version Ultra Lune


Si vous aimez les défis, vous pourrez tester votre adresse à l’épreuve du Surf Démenta, nouveau moyen de transport du jeu. En réalisant des figures, vous marquez des points qui vous rapportent des Pco, échangeables contre des objets. On raconte même qu’il est possible de rencontrer un certain Pikachu Surfer. Personnellement, je ne l’ai pas encore trouvé et je pense que je vais avoir besoin d’entrainement car il n’est pas si facile de devenir un pro du surf.

Il n’est d’ailleurs pas facile non plus de devenir maître Pokémon, car la difficulté des combats à fortement été revue à la hausse. Les adversaires utilisent des objets, ils se soignent, changent de créatures en fonction des types et le challenge est là. Il ne suffira plus d’avoir un Pokémon puissant pour envoyer balader chaque adversaire jusqu’à la ligue. Les Pokémon dominants des épreuves sont particulièrement coriaces. Par contre, il est très facile de gagner de l’argent à Alola et vous pourrez acheter de nombreux objets pour vous aider dans votre aventure. Le Motisma-Dex qui vous accompagne possède aussi une toute nouvelle fonction, les Motismagos, qui fonctionnent comme des auras et qui boostent vos différentes compétences. Ainsi, malgré la difficulté augmentée, le jeu vous donne les moyens d’avancer même si vous n’êtes pas très bon en stratégie. Libre à vous d’utiliser ces moyens ou pas. Les combats à 4 souffrent toujours de petits ralentissements et on sent que la console peine à certains moments. On comprend pourquoi ces versions sont les dernières de la série principale à sortir sur la 3DS, un épisode sur la Switch étant en préparation. On notera toutefois que les décors des combats ont subis quelques jolies retouches qui font plaisirs à l’œil.



Le ranch Pikachu fait partie des nombreuses nouveautés


Malgré toutes ces nouveautés, on ne peut pas nier que le jeu laisse un arrière-gout de déjà-vu et on aurait préféré une suite à Soleil et Lune que des versions complémentaires. On sent que Gamefrak a eu du temps pour peaufiner son bébé, qui a passablement révolutionné la série l’année passée. On peut dire que ces versions "Ultra" sont un peu des versions Deluxe des précédentes. Si vous n’avez pas fait Soleil et Lune, vous pouvez sans autres jouer à celles-ci, elles sont bien plus complètes.

Pour finir, je dirais que si vous êtes un chasseur de Pokémon légendaires et surtout de chromatiques, ces versions sont faites pour vous. Que ce soit à l’aide de la pension, de l’appel S.O.S. où des Ultra-brèches, ce sont les versions avec le plus de chance d’en obtenir. De quoi vous occuper des centaines d’heures après la ligue. Bonne chasse les amis !




ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

pokemon The Pokémon Company International 3DS Nintendo sun ultra sun ultra moon Gamefreak

Julien Blunier