Catégories
Monster Hunter World, bienvenue dans le nouveau monde
4.5
Star Star Star Star Star
SCENARIO 4.5
DUREE DE VIE 5.0
GRAPHISMES 4.5
GAMEPLAY 4.5
BANDE SON 4.0

Monster Hunter World, bienvenue dans le nouveau monde

Monster Hunter World, bienvenue dans le nouveau monde

Informations techniques

Type Action/RPG
Editeur Capcom
Age/PEGI 16+
Multijoueurs Oui Online
Sortie 26 janvier 2018
Plate-forme PS4 / X Box One / PC
Testé sur PS4

L’année 2018 commence fort en termes de jeux vidéo de qualités, et cette fois, on va s’intéresser au petit dernier de chez Capcom, le fameux Monster Hunter World.

Monster Hunter est une série de jeu d’action/RPG qui a fait ces débuts en 2004 sur PlayStation 2. Dans ces jeux, vous incarnez un chasseur en quête de défis et d’équipements de plus en plus puissants. Pour améliorer vos armes, vous devrez vaincre des monstres particulièrement féroces et les dépecer, dans le but de récupérer des matériaux. Même si la série a extrêmement bien marché au Japon, elle avait la réputation de s’adresser plutôt à un public averti, en raison de ses mécaniques de jeu assez compliquées. Avec Monster Hunter World, Capcom a fait le pari de faire plaisir à son public d’initié, tout en attirant de nouveaux joueurs grâce à des mécaniques de jeux  simplifiées et des améliorations de gameplay. Après quelques dizaines d’heures de jeux, je peux vous assurer que le pari tient la route.


Après avoir créé votre Avatar en choisissant parmi les différentes couleurs de peaux, de cheveux d’yeux, etc…, vous vous réveillez directement sur un bateau d’explorateur. Vous avez à peine le temps de comprendre qui vous êtes et où vous vous rendez, que le bateau est attaqué par un gigantesque monstre des abysses. C’est à ce moment-là, qu’on se rend compte pour la première fois, à quel point le jeu est beau visuellement. Il y’a beaucoup de détails et l’immersion est totale, un vrai bonheur dès les premières minutes. Personnellement, je ne suis pas un grand fan de la série mais j’avoue avoir été conquis par ce jeu dès les premiers instants.

Le bateau vole donc en éclat, mais vous arrivez par miracle à rejoindre l’île du nouveau monde, en compagnie d’une bonne partie de vos équipiers. Sur l’île, des humains ont construit une grande ville et ont besoin de vous pour accomplir toutes sortes de missions plus ou moins dangereuses. Ces missions vous permettront d’avancer dans l’histoire, mais aussi de débloquer des quêtes annexes pour récupérer des matériaux et améliorer vos armes. En résumé, plus vous devenez puissant, plus vous pouvez attaquer des monstres de plus en plus gros, et avancer dans des environnements inconnus, peuplés de créatures fantastiques et gigantesques. Le gros point fort du jeu réside dans le fait que vous pourrez, en tout temps, inviter des joueurs à rejoindre une partie, pour vous aider dans votre quête. Il vous sera donc possible de créer une équipe d’amis et de jouer en élaborant des stratégies de chasses. Croyez-moi, les monstres sont coriaces et même en groupe, il n’est pas forcément facile d’en venir à bout. Il faudra veiller à utiliser les bonnes armes et les bonnes armures tout au long de votre aventure. Heureusement, les menus sont bien expliqués et on comprend assez rapidement comment améliorer son équipement et utiliser les objets récoltés.


Il n’y a pas grand-chose à dire au niveau du gameplay que je trouve plutôt agréable. Les combos sont simples à exécuter et les mouvements sont fluides. La bande-son est très sympathique, ainsi que les effets sonores. Dommage pour les quelques bugs de synchronisation des voix lorsque les personnages parlent, mais ce n’est qu’un détail. Le jeu est tellement beau visuellement, que l’on oublie rapidement les quelques défauts.

Monster Hunter world, ou la grosse claque de ce début d’année ! Avec des centaines d’heures de jeux et des défis à la hauteur des plus gros chasseurs, des DLC prévus avec de nouveaux monstres et de nouvelles quêtes, MHW n’a pas fini de faire parler de lui. Une belle réussite de la part de Capcom.


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

capcom gaming Monstre playstation PS4

Julien Blunier