Catégories
Justice League : The New Frontier

Justice League : The New Frontier

Justice League: The New Frontier


Date de sortie: 26 février 2008
Durée: 75 min (1h15)
Réalisateur: Dave Bullock
Acteurs: Jeremy Sisto, David Boreanaz, Neil Patrick Harris, Kyle McDachlan
Genre: Animation/Super-héros
Nationalité: Américain


Synopsis:

À la fin des années 1950, le maccarthysme a forcé la plupart des super-héros de la Société de Justice d’Amérique à prendre leur retraite. De leur côté, Superman et Wonder Woman travaillent pour le gouvernement alors que Batman continue malgré tout d’œuvrer dans l’illégalité. Mais les temps changent et tandis que de nouveaux héros sont traqués comme les anciens et que d’autres inconnus, un danger millénaire menace l’humanité. L’Amérique va devoir faire face à ses démons.


Transposant l’histoire dans un contexte historique bien particulier et spécifique, Justice League The New Frontier, bien qu’une simple histoire DC Comics, est une adaptation d’un monde super-héroïque dans un contexte historique réel. Maccarthysme appliqué aux super-héros anti-communistes, patriotisme américain, JFK, Marx Brothers, tant d’éléments restituant les années 50. Mais je vais un peu vite en besogne, car The New Frontier c’est aussi une adaptation d’un comics.

Réalisé en 2008 par Dave Bullock et directement sorti en DVD, La Ligue des Justiciers: Nouvelle Frontière est adapté du roman graphique de Darwyn Cooke appelé DC: The New Frontier et publié entre 2003 et 2004. Véritable hommage graphique ainsi que narratif aux héros des âges d’or (1938 à 1954) et d’argent (1956 à 1970), l’œuvre de Darwyn Cooke est un récit majeur de l’Univers DC, faisant parfaitement office d’introduction pour tous les profanes, mais aussi d’œuvre à part entière pour les connaisseurs. Je vous conseille donc particulièrement ce comics, paru en français chez Panini Comic. Mais je m’emporte à nouveau et je digresse, retournons donc à l’adaptation animée de ce fabuleux comics.


Comme je vous en ai parlé au-dessus, le style graphique est un hommage aux styles des âges d’or et d’argent. Les héros retrouvent donc leur design de l'époque, Green Arrow retrouve son look de Robin des bois, Superman porte le bleu, le noir et le rouge rappelant son costume de Kingdom Come (1996), Batman porte quant à lui ses deux premiers costumes, pareil pour Wonder Woman. Mais ne vous laissez pas duper par le style graphique, car le film de Dave Bullock n’est pas pour les enfants. En effet le film comporte des moments sanglants comme Hal Jordan (Green Lantern) dans une tranchée coréenne ou encore des affrontements moraux, Wonder Woman en Indochine libérant les femmes d’un village ou Superman face au gouvernement des États-Unis. Des points qui apportent de la profondeur au récit ainsi qu’aux personnages.

Tout en conservant les codes du super-héroïsme, The New Frontier nous montre des héros, au statut quasiment divin, sous un jour plus humain, plus sombre. Hal Jordan est traumatisé par la guerre de Corée, Wonder Woman a des méthodes extrêmes. Batman est tout aussi menaçant et dangereux que les criminels qu’il pourchasse, lui-même en étant un. Et c’est dans ce contexte que nous découvrons les origines de la Justice League tout cela dans un récit particulièrement passionnant. Mais Justice League: The New Frontier est limité par son format de seulement 75 min et prend peut-être un peu trop de temps pour présenter tous ces personnages au détriment de l’action qui n'arrive qu’en fin de film.


Un contexte historique passionnant, des héros meurtris, des designs rétros, La Ligue des Justiciers: Nouvelle Frontière à tout pour plaire et on lui pardonne assez vite sa courte durée et le manque d’exposition de certains de ses personnages et puis Batman est toujours aussi badass. Alors que vous soyez un fan de comics ou un petit nouveau dans cet univers vaste et compliqué, ce film est fait pour vous et n’hésitez pas à vous plonger dans sa version papier.



ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

movie batman DC Comics Superman Justice League Dave Bullock

Franklin Urfer