Catégories
Forza Horizon 3

Forza Horizon 3

Type : Course | Éditeur : Microsoft
Age/PEGI : 3+ | Multijoueur : Oui
Sortie : 27 septembre 2016
Plateforme : Xbox One & Windows 10
Testé sur : Xbox One

Le 31 août dernier, nous avons eu la chance d'être invités à Londres par Xbox Suisse pour tester en avant-première son dernier jeu de voiture. Plus d'une centaine de journalistes de toute l'Europe s'était donné rendez-vous à deux pas de Leicester Square pour une session de trois heures. La présentation du jeu débute en présence de Ralph Fulton, directeur créatif de Playground Games.

Cet opus se déroule en Australie, qui a été divisé en trois grandes zones à débloquer et à découvrir au fil du jeu : la ville, la jungle et le désert. Cette fois-ci, vous ne vous contentez pas d'être un participant du festival Horizon mais vous en êtes le big boss. Et en tant que patron des lieux, c'est vous qui créez les courses. Car oui, il est maintenant possible grâce à Horizon Blueprint de personnaliser vos courses selon vos envies : trajet, nombres de kilomètres, nombres de tours ou catégories, c'est vous qui décidez.

Le mode Histoire offre une nouveauté : en effet, il sera possible d'y jouer avec trois de vos amis en mode co-op. En résumé, si vous n'avez pas envie d'y jouer tout seul, c'est possible. Et pour les cinéastes en herbe, un nouveau mode sera déblocable, à savoir le mode Drone. Vous pilotez un de ces petits gadgets à hélice et il est possible de parcourir toute l'Australie. Vue la qualité des images qu'il sera possible d'avoir en 4K sur votre PC (car oui, le jeu sera aussi disponible sur Windows 10), il y a de quoi faire des bons courts-métrages.

Un épisode qui, à notre avis, a réussi à corriger les lacunes de Forza Horizon 2 et qui, grâce à sa capacité de personnalisation des courses et avec plus de 350 voitures aux choix, permet d'offrir une vie presque illimitée du jeu, pour les passionnés d'automobile.



ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

Windows 10 xbox xboxone forza horizon forza horizon 3 Lamborghini Centenario londres

Wiam Firouzabadi