Catégories
Far Cry New Dawn • Le Test
2.9
Star Star Star Star-off Star-off
SCENARIO 3.0
DUREE DE VIE 2.5
GRAPHISMES 3.0
GAMEPLAY 3.0
BANDE SON 3.0

Far Cry New Dawn • Le Test

Far Cry New Dawn • Le Test

Informations techniques

Type FPS
Editeur Ubisoft
Age/PEGI 18+
Multijoueurs Oui
Sortie 15 février 2019
Plate-forme Microsoft Windows, Playstation 4, Xbox One
Testé sur Playstation 4

Il y a un peu près dix mois, je vous parlais de Far Cry 5, vous plongeant dans les magnifiques paysages du Montana, Ubisoft nous propose déjà un nouvel épisode de la série Far Cry.  Mais ce qui devait être un épisode stand-alone, ressemble plus à une extension de l’épisode précédent. En effet, vous voilà de retour dans le Montana, avec un scénario prolongeant celui de Far Cry 5, reprenant même certains personnages connus. Mais même si ce nouveau jeu de chez Ubisoft ressemble plus à une simple extension, tient-il quand même la route.


Attention spoil : le dernier volet de la saga se terminait sur une explosion nucléaire, de ce fait les survivants ont dû s’enfermer sous terre pendant 17 ans. Vous voilà donc dans un univers post-apo, un sujet que l’on a vu et revu et que j’affectionne tout particulièrement, mais Ubisoft nous livre un monde post-apo bien différents de ce que l’on connaît, oubliez l’hiver nucléaire, les paysages dévastés ainsi que les mutants qui veulent votre peau et laissez place à un monde fleuri et coloré, peuplé de petits animaux qui gambadent dans la nature. Un choix qui déroutera certains joueurs, mais néanmoins audacieux, évitant en même temps de devoir développer trop de nouveaux éléments graphiques, mais les développeurs ne s’en cachent pas. En effet Far Cry New Dawn se déroule au même endroit que le précédent volet, la plupart des bâtiments se retrouvant cependant détruits ou recouverts par la végétation.

C’est donc dans ce monde connu que vous incarnerez votre héros, homme ou femme, et seconderez Thomas Rush, un héros charismatique tout juste arrivé à Hope County afin d’aider à la reconstruction de la ville, Prosperity. La saga Far Cry nous a habitué à de grands méchants et cette fois-ci vous serez confronté à des jumelles, Lou et Mickey. Deux femmes à la tête des Ravageurs, un gang de pillards (que l’on a vu et revu dans les mondes post-apo). Des antagonistes bien moins charismatiques que certains de leurs prédécesseurs.


Les développeurs ont dû trouver un moyen pour faire que ce nouvel épisode se démarque de ces prédécesseurs, et bien espérons que vous aimez le rose. Du rose en voici en voilà, fleurs roses, bâtiments roses, animaux roses, menus roses, police de caractères rose (liste non exhaustive). La couleur est toujours à l’écran et espérons donc que vous n’avez pas un problème avec cette couleur. Depuis la sortie de Far Cry 5 de nombreux grands jeux sont sortis, God of War ou encore Red Dead Redemption 2 pour ne citer que ces deux-là., le moteur graphique étant toujours le même sur New Dawn, il paraît maintenant bien moins impressionnant qu’il y a 10 mois. En revanche, il est important de mentionner que ce nouvel opus est bien moins bugger que son prédécesseur, qui souffrant énormément de ses nombreux bugs.

Pour ce qui est du gameplay, il reste fidèle à ce qui a été fait tout au long de la saga, avant-postes à capturer, libération d’otages, animaux à chasser, des ressources à récolter, etc… Pleins de missions éparpillées sur la carte, le tout dans un monde ouvert, du pur Far Cry en somme. L’on retrouve également les compagnons, introduits dans Far Cry 5 et qui sont cette fois au nombre de huit, avec en autre un chien ou encore un sanglier. En plus de tout cela, la ville de Prosperity doit être régulièrement amélioré à travers différents domaines, garage, infirmerie et j’en passe, vous pourrez façonner votre ville comme vous le souhaitez, le tout à l’aide d’un arbre de talent vous permettant tel ou tel aspect. Le jeu propose aussi un petit côté RPG, en proposant aux joueurs des armes et des adversaires de quatre niveaux différents. Un élément qui aurait pu être intéressant s’il avait été plus développé et s’il ne poussait pas le joueur aux microtransactions.


Ubisoft commence à trop exploiter un film qui marche auprès des joueurs sans vraiment proposer de nouveautés, cet épisode n’apportant rien de nouveau à la recette de base. En revanche le côté post-apo apporte une pointe d’originalité et c’est sur ce point qu’ils auraient du se focaliser. Ceux qui ne sont déjà pas fan de de la saga ne se laisseront certainement pas tenté par celui-ci et les adeptes de la franchise ne trouveront pas grand chose de nouveau et y joueront en attendant le prochain gros épisode Far Cry.


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

Far Cry New Dawn fps jeux video ubisoft

Franklin Urfer