Catégories
Des Petites Reines Camerounaises au Roi Suisse - NOANOA​ Chocolat

Des Petites Reines Camerounaises au Roi Suisse - NOANOA​ Chocolat

Mon Cher Gourmand, nous restons dans le chocolat cette semaine, car souviens-toi, vendredi dernier je t’ai parlé de Christophe Moret et de sa boutique L’Espace Chocolat à Lausanne et Yverdon. Lorsque je l’avais rencontré, il m’avait parlé du projet de Chocolat Bean To Bar (de la fève à la tablette ) qu’il avait avec Alexis Touon. Forcément, étant une amoureuse du chocolat, une grande curieuse mais aussi une grande sensible, j’ai tout de suite eu envie de connaître ce fameux Alexis. Mais ô grand désespoir pour l’impatiente que je suis, j’ai dû attendre avant de pouvoir le rencontrer, car il était au Cameroun pour la récolte de ses fèves. Bref, ma patience fut récompensée dès son retour en Suisse car j’ai pu faire sa connaissance mais aussi rencontrer Isabel, son associée. Tous deux m’ont parlé de ce projet humain et gourmand avec une telle conviction et des étoiles plein les yeux, que moi aussi durant notre entrevue j’ai été contaminée et mes yeux pétillaient. Ils m’ont transmis l’envie de porter leur projet avec eux. Plus exigeant que le Bean To Bar, Alexis me parle de Tree To Bar (de l’arbre à la tablette) et de leur chocolat NOANOA. Mon Cher Gourmand, prépare-toi à voyager. Je t’emmène en Afrique et plus précisément au Cameroun, dans la cacaoyère d’Alexis.


 


L’histoire de ce chocolat si particulier commence en Afrique lorsqu’Alexis, petit garçon, ramasse les cabosses dans la cacaoyère familiale. Il me raconte d’ailleurs qu’enfant, il adorait sucer la pulpe blanche qui entoure les fèves. (maintenant aussi d’ailleurs ;-) Cette pulpe mucilagineuse blanche, abondante et sucrée, est, paraît-il, délicieuse.


La vie le conduit plus tard en Suisse où, jeune adulte, il poursuit des études universitaires qui le mèneront à travailler dans le négoce. Son père le poussera à reprendre l’exploitation familiale de cacaoyers. Alexis, connaissant la valeur des fèves et attaché aux terres familiales, accepte. Sensible à l’environnement mais aussi au bien-être des gens, Alexis veut faire les choses bien. C’est la raison pour laquelle sa cacaoyère est bio, il est d’ailleurs dans l’attente du label. Il travaille également en agroforesterie. Il s’agit d’un mode d’exploitation des terres agricoles associant des arbres et des cultures ou élevage. Dans ses plantations, on trouve entre autres des avocatiers, des manguiers, et même des poules! Tout un petit monde naturel, chacun ayant son propre rôle pour la contribution et l’obtention des meilleures fèves. 




Alexis, sensible à la population locale utilise l’agroforesterie bien évidemment pour ses cacaoyers mais les fruits récoltés sur les autres arbres sont destinés à la population locale. Au Cameroun, il travaille avec les gens du village, il tient à les former et leur offrir du travail. Il souhaite que sa cacaoyère s’agrandisse et qu’il puisse encore engager et former des jeunes. Lors de notre rencontre, Alexis me raconte des anecdotes. Il m’explique par exemple que dans la plantation, ils doivent veiller à ce que les poules et autres animaux ne marchent pas sur les fèves lorsqu’elles sèchent au soleil. Il m’explique que s’il pleut pendant le séchage des fèves, ils doivent se dépêcher de les mettre à l’abri. Il me raconte également les différentes étapes, comme la récolte, l’extraction des fèves, la fermentation, le tri, le séchage naturel au soleil. Toutes ces étapes sont précieuses, car elles ont un impact sur la qualité des fèves et donc la qualité de son chocolat.

 

 


Isabel et Alexis m’expliquent leur projet. Importer leurs 3 sortes de fèves en Suisse puis produire leur propre chocolat : le Chocolat NOANOA. Ce nom est choisi en hommage à l’histoire familiale et au papa d’Alexis.


Les 2 associés vont continuer à travailler avec Christophe Moret pour une partie de leurs fèves mais ils vont également collaborer avec un autre chocolatier pour la production de leur chocolat. Une collaboration avec la maison Felchlin pour un chocolat, dit de couverture, destinée aux professionnels est également en cours. Bien évidemment à plus long terme, Alexis souhaite développer son exploitation et pourquoi pas l’étendre également à d’autres pays.

 


Afin de faire connaître le Chocolat NOANOA, Alexis et Isabel organisent un Event le 24 mai à l’Espace Chocolat de Lausanne. Christophe le chocolatier magicien transformera les fèves de la récolte d’avril 2018 en chocolat pour le plus grand bonheur des papilles des personnes présentes qui pourront le déguster en exclusivité le 24 mai. Ils souhaitent mettre en place un Crowdfunding qui servira surtout à l’amélioration des conditions de travail des employés de la plantation, à l’achat de matériel et à la construction de bâtiments au Cameroun. De bien beaux projets, de belles ambitions.

 

NOANOA Chocolat est un chocolat sans intermédiaire, de la cabosse accrochée à l’arbre au chocolat à déguster. Mais en fait c’est bien plus que ça. NOANOA c’est un hommage, c’est la rencontre entre la générosité de la belle terre d’Afrique et le savoir-faire suisse, c’est le respect de la nature et des hommes, c’est la transmission d’une culture et de ses traditions, c’est des valeurs communes et c’est aussi de la gourmandise. Et quand la gourmandise, l’histoire, la nature et le travail se rencontrent, le produit mais surtout la dégustation devient magique et procure de belles émotions. J’ai goûté leur premier chocolat, le Bean To Bar. Un chocolat noir qui peut paraître simple mais qui en réalité est puissant et d’une grande finesse, qui une belle longueur en bouche, qui raconte une histoire. J’ai envie de dire que c’est de l’Or en Barre comme on dit, car en effet, autant les fèves de cacao sont un trésor pour Alexis et ses collègues Camerounais autant le chocolat est un trésor pour les Suisses.

 

J’ai été sincèrement touchée en plein coeur par l’histoire de ce projet et j’ai été séduite par le chocolat issu de ces fèves. Si j’ai réussi Mon Cher Gourmand à te donner un petit frisson au travers de ces quelques lignes, alors je suis parvenue à mon tour à te transmettre ces petites étoiles chocolatées et brillantes qui sont dans les yeux d'Alexis et Isabel.

Je terminerai par une anecdote que j'ai eue l'an dernier avec mon petit garçon. 

Un jour, en croisant une personne de couleur il m'a demandé: Pourquoi lui il est noir ? ( assez fort et en public bien évidemment pour que je ne sache plus où me mettre) Je lui explique que dire noir comme ça, ce n'est pas très joli, mais qu'on peut sûrement trouver une plus jolie idée. Je lui ai alors demandé à quoi lui faisait penser la couleur de peau noire. Gourmand, il me répond: au chocolat. Je lui dis parfait c'est très joli comme idée! Quelques jours plus tard, nous croisons une femme métisse et il me dit : Maman, elle elle est chocolat au lait alors? Je lui réponds que son idée est très belle là aussi. Puis il me dit : S'il y a des chocolats noirs, des chocolats au lait nous aussi on est du chocolat, du chocolat blanc, alors on est tous des chocolats... ;-) 

Outre le fait que cette phrase provenant du coeur d'un enfant est à méditer, elle prend ici un  autre sens. Nous aimons tous, le chocolat, il fait partie de nous et pour certains  comme Alexis qui en connaissent même l'origine et jouent avec les cabosses étant enfant c'est à se demander si le chocolat ne coule vraiment pas dans leurs veines ;-)... Ça serait une jolie  histoire et une jolie explication de leur peau couleur chocolat, non? ;-)


BREAKING NEWS:

Si tu aimes le chocolat, si ce projet te parle et si tu veux faire partie des amis de NOANOA Chocolat, tu peux venir le 24 mai à l'Espace Chocolat à Lausanne rencontrer Alexis, Isabel et Christophe (même moi je serai présente!). Tu pourras même déguster ce chocolat qui sera fabriqué pour cette soirée. Je mettrai  tout prochainement tous les liens et toutes les infos quant à cet Event sur mes réseaux sociaux.


Facebook : NOANOA Chocolat
Instagram: @noanoachocolat
www.noanoachoc.com



ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

NOANOA chocolat gourmandise

Maria Miss Sweet Cake