Catégories
Comment j'ai réussi à sauver mes cheveux en 6 points

Comment j'ai réussi à sauver mes cheveux en 6 points

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet encore plus important que la politique internationale des États-Unis : les cheveux ! 

Hé oui, on rêve toutes d’une chevelure de déesse à la Blake Lively mais on ne connaît pas toujours les bons gestes à adopter pour l’obtenir. Je vais donc vous révéler les petites astuces qui ont fonctionné sur moi et qui m’ont aidée à obtenir de longs cheveux sains et doux. 

Tout d’abord, il faut savoir que j’ai vraiment maltraité mes cheveux durant des années. J’ai fait exactement tout ce qu’il ne fallait pas faire sur mes cheveux. Je les ai tout d’abord complètement décolorées à l’âge de 16 ans, je suis passée d’un châtain à un blond platine en une seule fois. Ça a été ma plus grosse erreur, car mes cheveux sont tout de suite devenus très secs et cassants. J’ai de plus continué les décolorations pendant un moment avant d’arrêter et de laisser enfin mes cheveux respirer. Bien sûr ce n’était absolument pas esthétique de se balader avec une tête moitié blonde moitié brune, j’ai donc coloré très souvent mes pointes en châtain clair afin d’obtenir un "tie and dye" pour cacher la misère jusqu’à ce que ma couleur soit complètement revenue. Ces colorations n’aidaient évidemment pas à la qualité de mon cheveu qui était toujours très sec, cassant et même élastique quand il était mouillé ! Toutes ces catastrophes m’ont convaincue de couper mes cheveux en carré mi long et d’en prendre réellement soin.

1. Fini les décorations et colorations !

Ma première grande décision a été de ne plus jamais refaire de décoloration. Donc oui les filles, le blond est très tendance mais il faut bien comprendre qu’en passant d’un cheveu plus ou moins foncé à un blond il est impossible de ne pas fragiliser son cheveu. On rappelle que la décoloration est une « brûlure chimique » du cheveu, donc il faut bien réfléchir avant de se lancer. Et sinon, pourquoi ne pas céder à la tendance de la perruque pour passer du brun au blond en un clin d’œil comme Kim Kardashian ! 


2. La patience et le poil de sanglier !

Ensuite j’ai très vite compris que si je voulais de longs cheveux sains, il n’y aurait pas de miracle, je devais laisser du temps au temps. Il faut donc malheureusement s’armer de beaucoup de patience lorsque l’on veut de longs cheveux doux et brillants. Mais heureusement, il y a quelques petites choses qui font que vos cheveux pousseront un peu plus vite et de manière saine. J’ai tout d’abord tout de suite investi dans une brosse à cheveux en poils de sanglier ! Pourquoi ? Car la composition des poils de sanglier se rapproche de la composition de nos cheveux et n’agresse donc pas notre cuir chevelu contrairement aux brosses synthétiques.


3. Espacer ses shampoings

J’ai également espacé mes shampoings, je suis passée d’un shampoing tous les deux ou trois jours à un shampoing par semaine. Alors oui, les cheveux gras c’est pas top, mais pas de panique, le cheveu s’habitue au bout d’un moment et devient de moins en moins gras. De plus, on peut toujours utiliser le shampoing à sec ou être un peu créatif et essayer des coupes de cheveux qui cachent « l’effet gras ». Pour ma part au bout de quatre jours je tire toujours mes cheveux en une queue de cheval haute façon « haute couture » ou je fais de jolies tresses africaines. Pourquoi faut-il espacer ses shampoings ? Tout simplement pour éviter d’abîmer les pointes et la surproduction de sébum ! J’ai également investi dans des shampoings sans silicone et sans sulfates pour respecter mon cheveu jusqu’au bout.


4. Le masque maison

Avant mon shampoing hebdomadaire, je fais toujours un masque maison, pour ma part j’ai chopé la recette sur Cosmo, et il marche plutôt bien pour moi mais je vous invite à trouver le bon masque pour votre type de problème, vous trouverez facilement ça sur le net et il faut en essayer plusieurs avant de trouver chaussure à son pied ! Pour ma part, mon masque maison se compose d’un jaune d’œuf, d’huile d’olive et de miel, rien de plus facile et économique.


5. Couper régulièrement ses pointes

Évidemment durant tout ce processus et d’ailleurs encore aujourd’hui, je me rends tous les trois mois chez le coiffeur afin de couper mes pointes car on dit oui aux longs cheveux mais non aux longs cheveux fourchus ! Et puis c’est moins douloureux d’enlever un petit centimètre tous les trois mois plutôt que dix d’un coup.


6. Forcapil, mon meilleur allié

Ma dernière astuce est un complément alimentaire que j’ai découvert il y a deux ans quand j’ai eu durant une période de grosses pertes de cheveux. J’ai donc déniché « Forcapil » dans une pharmacie française, mais vous pouvez également le trouver facilement sur Internet. C’est un complément composé de Biotine, Zinc et de vitamine B qui renforce le cheveu et le rend souple et brillant ! Il a eu de très bons effets sur moi, je le prends d’ailleurs chaque automne en cure de trois mois pour rebooster la pousse de mes cheveux. 

J’espère que toutes ces petites choses vous aideront et ne désespérez surtout pas ! Armez-vous de patience et chouchoutez vos cheveux, le résultat sera forcément à la hauteur de vos attentes !


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

#hair astuces cheveux

Kenza Kebaili