Catégories
#19 Le Film du Weekend •  Barry Seal : American Traffic

#19 Le Film du Weekend • Barry Seal : American Traffic

Barry Seal: American Traffic

Date de sortie: 13 septembre 2017
Durée: 115 min (1h55)
Réalisateur: Doug Liman
Acteurs: Tom Cruise, Sarah Wright, DomhnallGleeson, E. Roger Mitchell
Genre: Biopic, policier
Nationalité: Américain


Synopsis:

L’histoire vraie de Barry Seal, un pilote arnaqueur recruté de manière inattendue par la CIA afin de mener à bien l’une des plus grosses opérations secrètes de l’histoire des États-Unis.


Avec l’arrivée de série comme Narcos, ou encore la série sur El Chappo, Barry Seal: American Traffic s’inscrit parfaitement dans cette lignée de séries traitant des cartels de drogue dans les années 70. On se demande même si la sortie du nouveau film de Doug Liman est une simple coïncidence, ou un film surfant sur un effet de mode. Tom Cruise retrouve donc le réalisateur d'Edge of Tomorrow (je vous conseille d’ailleurs ce film ainsi que le manga dont il est tiré All Y ou Yeed Is Kill), et Doug Liman, pour cette fois-ci dans un film plus léger et plus réaliste. L’histoire vraie d’un pilote d’avion, Barry Seal, qui a travaillé pour la CIA, pour le cartel de Medellín, et pour la DEA (et encore je simplifie) pour transporter des armes et de la drogue durant les années 70 jusqu’au milieu des années 80.

Précoce et talentueux pilote d’avion, Barry Seal devient un trafiquant international après avoir été licencié par la Trans World Airlines suite à une affaire de trafic d'explosifs plastiques. À la fin des années 1970, il devient multimillionnaire grâce au trafic d’armes et de cocaïne entre l’Amérique latine et les États-Unis, volant à basse altitude avec des avions de petites tailles pour éviter les autorités. Dénoncé par un de ses complices, il passe un accord avec la DEA pour devenir un informateur. Après plusieurs missions réussies, son implication avec les autorités américaines est publiquement dévoilée, mettant sa vie en danger et devenant témoin dans plusieurs grands procès. En découvrant la vie de Barry Seal, on se demande si tout n’a pas été inventé ou exagéré pour le film tellement l’histoire est insolite et passionnante à la fois. L’interprétation de Tom Cruise en est pour beaucoup, cela faisait bien longtemps que l’on ne l’avait pas vu incarner un personnage "normal". Il nous rappelle avec ce rôle à quel point il est un acteur complet possédant un charisme fou.


Doug Liman a toujours son style aussi dynamique, caméra à l’épaule. Synthétisant en 2 heures les paradoxes de la politique américaine durant le mandat de Reagan, prêt à tout, même à contourner la Loi pour défaire les communistes au pouvoir au Nicaragua. En 2 heures, Liman doit couvrir 8 ans de la vie de Barry Seal, comportant des événements absurdes comme jouer à cache-cache avec les avions des douanes américaines, ou atterrir en ville avec un avion. Mais Barry Seal: American Traffic confond souvent rythme et précipitation, négligeant des personnages secondaires qui auraient mérité avoir plus d’importance. Je serais par exemple incapable de vous dire les noms de certains d'entre eux. Doug Liman essaie aussi de donner tant bien que mal une patte reprenant le style kitsch des années 70. Musique, photo, montage, effets de style jusqu’au générique rappelant par exemple son film Go sorti en 1999. Un style qui permet une vraie immersion dans la vie trépidante et loufoque de Barry Seal.


La vie de ce "trafiquant" américain plus qu’absurde, presque irréelle, était parfaite pour être adaptée par un réalisateur comme Doug Liman. Le film n'en reste pas moins en demi-teinte tant il est difficile de condenser 8 ans de la vie de Barry Seal en moins de 2 heures. Mais la patte seventies et l'interprétation de Tom Cruise en font un film intéressant, à regarder lors d'une après-midi pluvieuse.


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

cinema Barry Seal : American Traffic Tom Cruise Doug Liman

Franklin Urfer