Catégories
Au Gré du Temps...

Au Gré du Temps...

 

…Il y a les saisons…

Il y a des réflexions…

On sait prendre le temps…

On apprend à profiter de chaque moment…

Au gré du temps, sous la Yourta, le temps s’arrête un instant…



Voilà. C’est comme ça que je veux commencer cet article. D’une manière peu commune, peut-être surprenante, qui casse les codes mais qui, je l’espère, pousse à la réflexion. Mon Cher Gourmand, prépare-toi à voyager à travers le temps. Je t’emmène découvrir une cuisine unique, bouleversante de saveurs et de bon sens. Viens, poussons la porte de la Yourta et laissons le temps agir… au gré du temps…

 


Aller manger dans une Yourte ? Ceux qui me connaissent sont en train d’écarquiller leurs yeux. Moi, Maria, avec mes talons, ma coquetterie, mes grands yeux maquillés, mes cils galbés et mon sac Louis Vuitton. Si j’avais imaginé qu’un jour, c’est une Yourte que j’allais proposer comme resto à mon amie d’enfance, moi-même je n’y aurais pas cru ! Et si l’idée peut faire sourire, voire surprendre, Ô combien cet établissement va ravir les gourmands, les épicuriens et les curieux. Ma curiosité. C’est cette belle qualité qui a été titillée et qui m’a poussée à découvrir ce lieu atypique qui propose une cuisine locale et responsable.







En effet, je suis, comme une grande partie des personnes actuellement, de plus en plus sensible à cette cuisine qui tend vers une consommation bien plus réfléchie. Si pour certains une cuisine locale est juste une mode ou une nouvelle tendance sur laquelle surfer, pour Benjamin le Maguet et son équipe, précurseurs dans le domaine, c’est un concept. Je dirais même plus, c’est une philosophie, une marmite bouillonnante de valeurs. Dans un monde où l’opulence et la diversité de nourriture font perdre la tête, Benjamin lui, a la tête bien sur les épaules. 

Ce jeune Chef propose de revenir à l’essentiel, de découvrir ou redécouvrir les richesses de notre terre. On parlera de cuisine de saison, de cuisine locavore ou encore de slow food, des termes tendance en ce moment. Tendances oui, nouveaux non. En effet, rien de révolutionnaire, juste une normalité oubliée, malheureusement écartée par notre société et notre mode de vie. Une normalité qui, grâce à des personnes comme Benjamin et son équipe, revient en force et est mise en avant.

Toutefois, si on y réfléchit, nos grands-parents, nos parents vivaient de cette manière, certains pays encore actuellement ne vivent que des richesses de leurs terres et de leurs lacs ou de la mer. Ces pays que certains considèrent peut-être comme moins développés que la Suisse sont en réalité un exemple qu’il faut suivre. Et si tu crois que le temps de « La Petite Maison dans la Prairie » est dépassé ou has been, et bien crois-moi en réalité, c’est toi qui es has been. 

Bref, pour ce Chef, qui est à mi-chemin entre Charles Ingalls (pour le côté viril sinon il va m’en vouloir) et Caroline Ingalls (oui car de 3x rien elle faisait des plats incroyables) les richesses terrestres et lacustres locales sont LES GUEST STARS de ses assiettes. 



Avec son équipe, ils en exploitent tout le potentiel et subliment, avec goût et amour, des légumes ou des céréales oubliés. Ils redonnent une noblesse à certains morceaux de viande. Ils font découvrir des plantes savoureuses, qu’ils déclinent en sauce ou qu’ils disposent sur leurs plats. On pourrait penser que c’est juste un côté esthétique qui apporte une touche d’originalité mais non, ces fleurs, ces tiges, ces feuilles font partie intégrale du plat. Elles apportent une texture différente, un goût, un assaisonnement. D’ailleurs, certains offriront des fleurs pour la fête des Mères, Benjamin lui, ira les cueillir et les proposera dans ses assiettes. Belle originalité ! 

 


Il est important aussi de souligner que ce Chef, qui ne cuisine qu’avec des produits locaux, n’utilise pas de poivre ou d’épices exotiques. Les deux seuls produits qu’il s’autorise sont le café et le chocolat. Un challenge au quotidien. En fait, sa cuisine est un challenge. Il compose avec ce que lui offrent les saisons. Il pense ses menus avec sa cueillette quotidienne, avec ce que les producteurs lui proposent. Benjamin et son équipe ont entre leurs mains des produits pour lesquels ils redoublent de créativité afin d’offrir à leurs clients une cuisine de qualité.

L’autre originalité est l’inconnu. En effet, tu ne sais pas ce que tu vas manger jusqu’à ce que tu sois assis à table et que Benjamin vienne t’accueillir et te parler du menu. Inutile de choisir un plat, d’ailleurs, il n’y a pas de carte. Et aucun souci pour les allergiques, les intolérants ou les végétariens, ils ont des alternatives.

C’est ainsi que j’ai mangé des fleurs, redécouvert les topinambours, que j’ai savouré du panais, du chou, retrouvé des goûts d’enfance comme du porridge, mangé des morceaux de viande que jamais je n’avais mangée. J'ai même dégusté des feuilles mais aussi des textures de produits comme par exemple de l’asperge blanche crue.

 

 


Entrer dans la Yourta c’est oser aller vers l’inconnu. C’est s’imprégner d’une ambiance simple et chaleureuse, mi-comme à la maison et mi-comme au resto. 

C’est aussi découvrir des artistes locaux, que ce soit les artisans, les producteurs avec qui Benjamin collabore mais aussi des artistes qui exposent dans sa yourte ou des musiciens qui viennent jouer régulièrement. Entrer dans cette yourte c’est parvenir à voyager dans notre terroir, c’est prendre une claque gustative de l’amuse-bouche au dessert avec un menu totalement inconnu mais totalement savoureux et raffiné. 

 



Benjamin et ses collaborateurs, Abi, Marie et David parviennent, le temps d’une soirée, à nous faire prendre conscience de l’importance de profiter de l’instant présent. Cet instant qu’on oublie mais qui apporte sa touche de croustillant à notre quotidien. J’avoue, ce restaurant est un coup de cœur, ou plutôt il est mon coup de coeur resto 2018. Impossible de faire mieux, impossible d’être autant transportée. Une expérience gustative, une approche humaine et bouleversement sensée. Benjamin, Abi, Marie, David, juste merci. Merci d'être un exemple, merci de nous régaler et de proposer de l'EXTRAordinaire avec des produits dits ordinaires.

 

La Yourta c’est… 

Voyager loin en voyageant près…

Être ici et ailleurs…

Manger un peu d’antan et un peu de maintenant  

Bref, la Yourta c’est... Vivre au gré du temps…


Restaurant Юрта, une yourte au gré du temps
Chemin de Champex 1
Aigle
078/786 29 46
www.uneyourteaugredutemps.com

Facebook : IOpta une yourte au gré du temps
Instagram : @yourta.restaurant

 


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

Юрта aigle yourte restaurant

Maria Miss Sweet Cake