Catégories
Arms, la nouvelle licence de chez Nintendo

Arms, la nouvelle licence de chez Nintendo

ARMS


Type : Combat
Editeurs : Nintendo
Age / PEGI : (7+)
Multijoueur : Oui
Sortie : 16 juin 2017
Plateforme : Nintendo Switch
Testé sur : Nintendo Switch

Avec la sortie de sa nouvelle console, l’entreprise Nintendo compte bien faire oublier les déboires de la Wii U, et prouver aux gamers qu’elle a encore une place dans l’industrie du jeu vidéo. Pour se faire, elle mise, entre autres, sur une nouvelle licence appelée sobrement "Arms", un nouveau jeu de baston développé par la firme.

Arms est un jeu de combat coloré, basé sur la boxe, et dans lequel vous devez éliminer vos adversaires lors de différentes épreuves toutes plus folles les unes que les autres. En effet, en plus des matchs classiques, vous pouvez affronter vos amis lors de matchs de volley, de basket, ou encore lors d’épreuves de survie et de cibles mouvantes. Vous avez le choix entre 10 personnages déjantés, chacun possédant plusieurs sortes de gants de boxe extensibles, que vous pouvez changer avant le combat, et qui vous donnent des pouvoirs spéciaux. Par la suite, il vous sera possible d’acheter de nouveaux gants, grâce aux points acquis lors de vos matchs.


le volley, un des modes disponible dans le jeu


Les graphismes sont assez enfantins et le design général rappel vaguement Splatoon, une autre nouvelle licence du Big N. Le jeu est agréable à l’œil et les musiques sont funs et originales, comme d’habitude avec Nintendo. Par ailleurs, il est intéressant de noter que ce jeu a été développé par la même équipe qui nous a pondu le fantastique Mario Kart 8.

C’est au niveau du gameplay que le jeu se démarque, car vous avez la possibilité de contrôler chaque bras de votre personnage à l’aide des Joy-Con. Pour ceux qui ne sont pas fan de motion gaming (les jeux en détection de mouvements), vous avez aussi la possibilité d’utiliser la manette pro, comme dans un jeu de combat standard. Personnellement, j’ai trouvé la prise en main du mode Joy-Con simple et rapide. Le personnage réagit étonnamment bien aux mouvements, pour autant que l’on tienne les Joy-Cons correctement. Par contre, j’ai eu de la peine à gérer les déplacements qui ne sont pas très fluides, ou en tout cas, bien moins qu’avec une manette. De manière générale, le jeu est plus facile à prendre en main avec la manette, mais du coup, il perd de son intérêt. Je vous encourage donc fortement à persévérer dans la voie du motion gaming, car c’est clairement dans ce but qu’il a été créé.

Arms n’est surement pas le plus grand jeu de l’année, mais il a le mérite d’innover et il est parfait pour s’éclater entre amis ou avec toute la famille. Il faudra attendre quelques mois, avant de savoir si le jeu aura assez de fans pour entrer dans la compétition E-Sport, comme le souhaite Nintendo.


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

nintendo switch

Julien Blunier