Catégories
#6 Vive L'Indé ! • Guns, Gore and Cannoli 2

#6 Vive L'Indé ! • Guns, Gore and Cannoli 2


« Guns, Gore and Cannolli 2 », quel titre bizarre… Et pourtant, il décrit parfaitement cet opus qui viens compléter le premier volet sorti en 2015. Trois ans se sont écoulés, et qu’est-ce que cette suite est incroyable ! Voici le synopsis officiel du jeu :

Bienvenue dans les années 1940. L’Europe est déchirée par la guerre, les Etats-Unis se préparent pour la bataille et la mafia fait ses affaires comme si de rien n’était. Mais cette fois, ils sont allés trop loin, même pour Vinnie.

Préparez-vous à entrer en guerre après avoir appris ce qu’il s’est vraiment passé durant le dernier niveau de Massacre à Malfrat-Ville de Guns, Gore & Cannoli 1.

Ayant découvert cette série avec cet épisode, je pensais être catapulté dans une histoire dans laquelle il me manquerait des informations clés. Concernant l’histoire, pas besoin de connaître l’épisode précédent, des résumés expliquent suffisamment les choses au bon moment. Je reviendrais plus tard sur le scénario, afin de donner un peu plus de compléments (mais pas trop !).


Voici donc mes conclusions concernant le test de ce jeu indépendant :

Les graphismes du jeu sont très originaux. L’ambiance cartoon est très adaptée et très appréciable. Pour un jeu en 2D, l’impression qui ressort est agréable. Les animations sont toutes superbes (explosions, flammes, etc.) et procurent beaucoup de satisfaction. Le moteur physique vient compléter le tout à merveille (ragdoll pour les personnages, pièces d’une voiture qui explose, etc.). Rien qu’observer le trailer vous fera comprendre ce que je veux dire. Les cinématiques restent dans le même style graphique et complètent l’ambiance cartoon parfaitement (personnellement, j’ai adoré les mimiques des personnages agitants leurs mains comme le cliché des mafieux italiens). Et le tout est très léger, donc pas besoin d’une machine de guerre pour faire tourner le jeu (sur PC).

Concernant l’ambiance sonore, diverses musiques années 50 viennent assaisonner les multiples batailles. Les voix sont tout simplement hilarantes : rien ne vaut une Punchline bien grasse après avoir descendu un vilain mafieux. Le seul petit reproche que je pourrais faire concerne le son des armes, qui manquent un peu de peps.


Le gameplay est très développé. La maniabilité du jeu est parfaite et heureusement. Il est possible de jouer au clavier/souris ou bien à la manette (j’ai personnellement préféré l’usage de la manette). Beaucoup de possibilités de mouvements sont offertes : roulades, double-sauts, coups de pied, … tout est disponible pour rendre les mouvements le plus libre possible (et pour esquiver tout ce qui arrive dans votre direction). Pour viser, le joueur peut pointer sont armes dans toutes les directions. La liste d’options concernant les commandes est modifiable à souhait, donc le joueur peut personnaliser les commandes selon ses préférences. Les mécaniques présentes sont simples : le joueur se déplace dans l’environnement, saute sur des plateformes, esquive des attaques, etc. Bref, toutes les mécaniques d’un shooter classique sont là. La mécanique apportant un gros plus c’est l’interaction possible avec l’environnement pour déloger des ennemis : tirer sur un lustre qui viendra s’écrouler sur un ennemi par exemple. Cela apporte une touche de liberté aux combats. L’éventail d’armes disponibles saura vous séduire, que vous soyez consciencieux ou bien bourrin dans l’âme.


Il n’y a qu’un seul mode de jeu dans « Guns, Gore and Cannoli 2 », le mode histoire. Il est possible de sélectionner une mission particulière, et d’y jouer seul ou bien à plusieurs (en local ou en ligne). Le mode multijoueur en local est super fun et promet des soirées « geek » ambiancées ! Les missions sont jouables en 4 niveaux de difficultés différents. J’ai réalisé mon test avec le niveau « normal », qui est selon moi le niveau de difficulté parfait, permettant de s’amuser tout en conservant un niveau de difficulté suffisamment adapté. Mais pour les courageux, le niveau « impossible » est très éprouvant ! Concrètement, le gameplay de « Guns, Gore and Cannoli 2 » est très intéressant et mérite d’être remarqué.

Revenons sur le scénario rapidement : il s’agit d’un scénario simple et linéaire. Pas de prise de décision impactante, pas de fin alternative, pas de réel impact en jeu. Vous mourez, vous recommencez au dernier point de sauvegarde. Il faut donc garder en tête que ce jeu est littéralement comme un cartoon, mais vous serez aux commandes pour les phases de combats. Je n’en dirai pas plus concernant l’histoire, à vous de la découvrir !


Tous ces éléments clarifiés me permettent donc de définir la durée de vie du jeu. Il m’aura fallu 5 heures de jeu pour compléter l’histoire en mode « normal ». J’ai même réussi à débloquer tous les succès Steam du jeu. Cependant, le gameplay du jeu ainsi que l’enveloppe esthétique (graphismes & ambiance sonore) donne envie de rejouer des missions, même au niveau « normal ». Si le joueur est fan de se type de jeu (comparable à un Metal Slug), faire du speed run ou bien terminer la campagne en niveau « impossible » sont deux options adaptées. En revanche, pour les joueurs attachant beaucoup d’importance à l’histoire, terminé la campagne sera synonyme de game over total pour « Guns, Gore and Cannoli 2 » (ou bien plus tard pour se rafraichir les souvenirs !).


En conclusion, j’ai adoré ce jeu que j’ai pu découvrir. Il est parfait pour tout type de joueur (occasionnel ou bien régulier) et saura vous apporter quelques heures de fun. Esthétiquement comme mécaniquement réussi, on attend la suite avec impatience ! « Guns, Gore and Cannoli 2 » est déjà disponible sur Steam pour le prix de 13.50 CHF, et la sortie pour Xbox One, PS4 et Switch est à venir prochainement.


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

Action aventure plateforme Plateforme steam

Simon Fellner