Catégories
#6 La Série de la Semaine • Gotham

#6 La Série de la Semaine • Gotham

Gotham

Date de sortie:22 septembre 2014-
Durée: 42 minutes
Créateur: Bruno Heller
Réalisateur: Eagle Egilsson, Rob Bailey, Danny Cannon...
Acteurs: Ben McKenzie, Donald Logue, David Mazouz, Sean Pertwee,...
Genre: Action/Drame/Policier
Nationalité: Américain


Synopsis:

Tout le monde connaît le Commissaire Gordon, valeureux adversaire des plus dangereux criminels, un homme dont la réputation rime avec "loi" et "ordre". Mais que sait-on de son histoire ? De son ascension dans une institution corrompue, qui gangrène une ville comme Gotham, terrain fertile des méchants les plus emblématiques ? Comment sont nées ces figures du crime, ces personnages hors du commun que sont Catwoman, le Pingouin, l'Homme-mystère, Double-Face et le Joker ?


Cette semaine nous allons rester dans la même veine que le semaine dernière et nous allons parler d'une autre série "super-héroïque", Gotham. Sortie en automne 2014, cette série avait tout pour intriguer. Une série qui serait un prequel à Batman, c’est-à-dire avant l'apparition du justicier masqué, un Bruce Wayne encore enfant, un jeune Gordon idéaliste et fraîchement débarqué à Gotham et des super-vilains en devenir. Et il est difficile de faire une série sur l'univers de Batman sans Batman, mais la série de Bruno Heller (The Mentalist, Rome) l'a bien réussi. Ici le véritable protagoniste est la ville de Gotham avec les gens qui l'habitent.

Nous suivons donc Jim Gordon (Ben McKenzie), fraîchement arrivé à Gotham et son nouveau coéquipier Harvey Bullock (Donal Logue. Et ce qui frappe dés le premier épisode, c'est l'univers visuel. La ville est sale, polluée et sombre, les gaz des usines et des aérations créent un brouillard permanent sur la ville. On y voit la violence, la corruption et le crime d'une ville sans Batman. Il s'agit d'une véritable personnification de l'antagoniste principale, Gotham, c'est comme si la ville avait atteint un point de non-retour où la folie devient chaque jour de plus en plus forte.

Mais ce qui fait aussi le charme de cette série, c'est aussi les personnages et les acteurs qui les incarnent. Chaque personnage a eu une véritable identité que ce soit la femme fatale Fish Mooney (Jada Pinkett Smith), Harvey Bullock, le partenaire cynique qui a accepté ce système corrompu ou encore le Pingouin (Robin Taylor), qui derrière ces manières étranges se révèle être un tueur de sang-froid et qui plus est diablement rusé.


Même s'il s'agit d'une adaptation, les scénaristes prennent cependant quelques libertés, mais cela ne pose pas de problèmes car même dans le comics, la mythologie de Batman a évolué avec le temps. Et les scénaristes ne se font pas prier pour jouer avec ce que les spectateurs croyaient savoir sur l'identité de tel ou tel personnage.

Tout au long des trois saisons (la quatrième ayant été annoncée il y a peu) la série améliore ce qui lui faisait défaut à ses débuts, pour montrer son véritable potentiel. Dans un univers tel que celui de Batman, il y a une pléthore de super-vilains et de personnages, et c'est un vrai plaisir de les voir évoluer et devenir les icones que l'on connait dans les comics. Tout cela dans un univers sombre et passionnant


Si vous êtes un fan de Batman ou tout simplement de série policière, car la série convient très bien aussi aux néophytes de l'univers DC Comics, alors Gotham est fait pour vous.


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

batman Serie Comics DC Comics Gotham Bruno Heller

Franklin Urfer