Catégories
#25 Le Film du Weekend • Creed : l'héritage de Rocky Balboa

#25 Le Film du Weekend • Creed : l'héritage de Rocky Balboa

#25 Le Film du Weekend • Creed : l'héritage de Rocky Balboa

Informations techniques

Créé par Ryan Coogler
Avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson, Tony Bellew
Genre Drame historique
Durée 2h13
Composé par Ludwig Goransson
Date de sortie 19 novembre 2015

Creed : l'héritage de Rocky Balboa  


Synopsis :  

Adonis Johnson porte en lui un héritage. Son père, celui qu’il n’a jamais connu, n’est autre qu’Apollo Creed, le champion du monde de poids lourd, mort sur le ring peu de temps avant sa naissance. Comme son père, Adonis aime la boxe. Il décide alors de retrouver le célèbre Rocky Balboa, ancien adversaire et ami d’Apollo Creed, pour savoir si le sang qui coule dans ses veines est bien celui d’un champion. 


Il est toujours difficile de proposer une cohérence artistique que ce soit pour des remakes, des reboots ou encore les suites d'une saga, encore plus pour une saga telle que Rocky. Et quand Creed a été annoncé, on était en droit de craindre le pire. Un film avec un passage de flambeau d'un personnage aussi mythique du cinéma américain, la sempiternelle histoire de l'ancien qui transmet son savoir à quelqu'un de plus jeune que lui. Est-ce que Creed n'allait être un film ne jouant que sur Stallone pour faire vendre le film, n'en faisant qu'un simple argument commercial. Ou encore que le réalisateur Ryan Coogler ne refasse un énième Rocky comme on en a déjà vu par le passé?  

Heureusement, Creed n'est pas un film qui se repose sur ses lauriers, ni le film opportuniste que la plupart des gens redoutaient. Creed : l'héritage de Rocky Balboa décide de mettre en avant le fils d'Appolo Creed, Adonis, joué par Michael B. Jordan, qui décide de marcher sur les traces de son père, voulant devenir à son tour, un champion de boxe. L'élément central du film est certainement le passage de relais. Mais pas seulement entre Rocky et Adonis mais aussi l'héritage familial, est-ce qu'il sera à la hauteur de son père ? Mais aussi la transmission du savoir entre un mentor et son disciple, le personnage du mentor joué par un Stallone qui nous offre une prestation d'une justesse incroyable. Adonis va monter les marches vers la gloire tandis que Rocky les descend, pour arriver à monter les deux ensemble vers un objectif commun.  


Le combat sur le ring et celui de la vie a toujours été un élément central voir l'élément principal de la franchise, et Ryan Coogler respecte totalement ce point dans le film. Mais le réalisateur nous offre aussi une mise en scène sobre et solide, mais surtout quelques scènes sur le ring particulièrement réussies, avec des plans séquences de plusieurs minutes, nous faisant réellement sentir la violence du combat. Le réalisateur met en scène un subtil jeu de miroir avec les précédents films, repassant par les décors mythiques, allant même jusqu'à dupliquer certaines scènes cultes du passé, tels les entraînements rituels ou la course (plutôt la marche) sur les marches du Philadelphia Museum of Art. 


Creed : l'héritage de Rocky Balboa nous dévoile un message fort, le passé est toujours là qui refait surface et nourrit le présent. Et en plus de ces comédiens talentueux comme Michael B. Jordan ou encore Tessa Thompson et bien évidemment Stallone. Alors si vous aimez les films de boxe ou encore la saga Rocky et que vous n'avez pas encore vu cette fabuleuse suite, n'hésitez pas une seule seconde.  


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

boxe Michael B. Jordan sylvester stallone rocky balboa creed rocky

Franklin Urfer