Catégories
#07 Le bouquin du weekend • Danser au bord de l'abîme

#07 Le bouquin du weekend • Danser au bord de l'abîme

danser_bord_abime_gregoire_delacourt_literature_vojood_media


            Grégoire Delacourt est un publicitaire français de 58 ans qui s’est fait connaître du grand public en 2012 avec son deuxième roman, La Liste de mes envies, où il narre l’histoire d’une femme « quelconque », ayant notée la liste de ses envies avant de gagner au loto. Il fut aussi assigné en justice par Scarlett Johansson pour avoir utilisé son nom de manière abusive dans son troisième roman. Grégoire a aussi la particularité d’être un homme qui écrit pour un public féminin, du point de vue d'une femme.    

            Danser au bord de l’abîme, c’est l'histoire d'Emma, la quarantaine, mariée, 3 enfants. Tout se passe bien dans sa vie, qui est trop lisse à son goût. Et lorsque son désir de femme est réveillé par un inconnu à la Brasserie André, sa vie bascule... Cela commence doucement en ravivant une passion enfouie, puis ça grandit et au bout d’un moment rien ne se passe comme prévu. C’est d’ailleurs un peu frustrant comme l’histoire peut paraître linéaire au début, mais mis à part ça, ça vaut le coup.

            Ce livre illustre le désir sexuel d'une mère qui l'éloigne petit à petit de sa famille. Il nous permet aussi de relativiser face aux tragédies de la vie. Au fil des pages, nous nous mettons à marcher au bord d’une falaise les yeux fermés... Il est principalement adressé à un public féminin. En tant qu'homme, je regrette de trop nombreuses comparaisons, des tournures de phrases parfois trop alambiquées ainsi qu'un langage un peu mielleux. Cependant, je ne peux que reconnaître la qualité de sa plume même si c'est pas Boris Vian non plus, faut pas déconner…

danser_bord_abime_gregoire_delacourt_literature_vojood_media


Extraits choisis :

" Les mots qu'on ne dit pas sont ceux qui font le plus de mal."  

" Chez nous, on a un proverbe, dit-il : Les larmes sont un langage qui ne peut être compris que par celui qui a déjà pleuré."  

" L'idée de laisser partir ceux qu'on aime possède la violence d'un crime."  

" Il y a des hommes qui vous trouvent jolie et d'autres qui vous rendent jolie."


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

littérature gregoire delacourt book bouquin livre pochette

Than Urb