Catégories
#02 Le comics du mois • Daredevil : Father

#02 Le comics du mois • Daredevil : Father

Synopsis :

Une vague de chaleur s’abat sur la ville de New York. Hell’s Kitchen est calme depuis que Daredevil a débarrassé le quartier de ses criminels. Cependant, non loin de là, un tueur en série multiplie les victimes, et confronte Matt Murdock au souvenir de son père.


Peut-être avez-vous fait la connaissance de Daredevil avec la très bonne série Netflix qui lui est consacrée ou encore, comme c’est mon cas, avec le film beaucoup moins bon de 2003. Mais ici on ne parle pas de séries ou de cinéma mais bien évidemment de comics, nous allons donc nous attarder sur l’une des grandes aventures de l’homme sans peur, Daredevil : Father, une mini-série écrite et dessinée par Joe Quesada, ancien rédacteur en chef des éditions Marvel Comics.

En 2004, Joe Quesada, qui était encore rédacteur en chef de Marvel, décide de revenir à ses origines de dessinateur en réalisant seul au dessin et au scénario cette mini-série consacrée au célèbre justicier de Hell’s Kitchen, le tout assisté de Richard Isanove aux couleurs et de Danny Miki à l’encrage. Il lui a fallu tout de même 3 années pour achever cette histoire, devenue avec le temps une histoire culte de personnage. Une œuvre certes personnelle mais qui va plus loin que le simple hommage au père de l’auteur, Father apporte de la profondeur à la relation père-fille du protagoniste, en particulier à une époque où Marvel n’apportait plus de nouveautés à l’histoire et aux origines du personnage. Il s’agit aussi d’une histoire complète, que, bien évidemment, je ne vous spoilerais pas, mais dans laquelle l’Homme Sans Peur doit faire face à un tueur en série sous la chaleur pesante de New York, une histoire aux airs de polar où chaque détail en apporte plus sur les origines de Daredevil mais aussi sur l’enfance de Matt Murdock.


Cette mini-série de Quesada noire et graphiquement violente, rend hommage aux grandes œuvres de Frank Miller, en particulier son Batman, un Batman qui a grandement façonné le Daredevil que nous connaissons tous maintenant. Un hommage qui se voit particulièrement avec un style graphique bien particulier, qui ne plaira pas forcément à tout le monde, avec par exemple un Diable de Hell’s Kitchen à la silhouette massive et parfois disproportionnée. Mais le dessin de Quesada n’en reste pas moins de grande qualité, nous dépeignant des personnages physiquement usés dans un New York poisseux et sale en raison des fortes chaleurs, le tout avec un jeu constant avec les ombres et des traits incisifs. Un dessin sublimé par les couleurs sombres de Richard Isanov en particulier lors des scènes de souvenirs.

Daredevil : Father est un excellent graphic novel qui plaira forcément aux fans de Daredevil, tout autant qu’aux lecteurs moins avertis voulant en apprendre plus sur les origines de l’Homme Sans Peur. Alors si vous voulez vous plongez dans l’univers des comics, cette mini-série de Quesada est une bonne porte d’entrée qui se lie facilement et ne coûtant pas trop cher à l’inverse d’autres séries. 

  • Scénario : Joe QUESADA
  • Dessins : Joe QUESADA
  • Éditeur : Panini Comics
  • Collection : Marvel Graphic Novels
  • Date de sortie : 20 septembre 2014
  • Pagination : 176
  • EAN : 978-2-8094-4145-1

 


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

Joe Quesada Daredevil Comics Marvel

Franklin Urfer