Catégories
#01 Le comics du mois • Birthright

#01 Le comics du mois • Birthright

Synopsis :

Lorsqu’Aaron emmène son fils Mikey jouer dans le parc en rentrant de l’école, il ne se doute pas un seul instant qu’en le perdant de vue quelques secondes, la vie de toute la famille va être bouleversée à jamais. Perdre un enfant est une peur primale et la pire des expériences que peut affronter une famille… Mais rien ni personne ne peut les préparer à ce qui va suivre…


Il est toujours difficile lorsque l’on voit la multitude des comics et bandes dessinées dans les rayons des librairies, de savoir par quoi commencer. Les éditions comme DC Comics ou encore Marvel ont déjà une pléthore de numéros sortis sur bien des séries et il est difficile de rentrer dans des univers déjà si bien établis, mais c’est pour cela que je vous propose cette nouvelle chronique, pour vous donner des comics faciles d’accès ou encore qu’il faille lire absolument, des classiques si je puis dire.

Joshua WILLIAMSON, remarqué pour ses œuvres noires comme Nailbitter ou encore Ghosted (dont nous reparlerons certainement), profite de la liberté apportée par Image Comics pour nous livrer une fabuleuse histoire d’héroic fantasy mais aussi de famille qui est abordée avec une réelle justesse, en particulier dans le traitement très différent des deux parents. On ne peut s’empêcher de voir dans cette aventure fascinante, des références à l’une des plus grandes œuvres de fantasy classique, je parle bien évidemment de Conan de Robert E. Howard. Une aventure parfaitement rythmée durant laquelle on ne s’ennuie jamais et où chaque rebondissement est parfaitement contrôlé. Plus qu’un simple comics, Birthright n’en délaisse jamais ces protagonistes ni ces antagonistes et les enjeux qui les lient. Plus complexe et complète qu’elle n’y paraît, l’œuvre de Joshua WILLIAMSON nous délivre des thématiques importantes et bien réelles, comme l’amour aveugle d’un père pour son fils, le deuil mais aussi le divorce.


Mais Birthright peut aussi être lu en prenant l’œuvre au premier degré, en posant tout simplement son cerveau sur la table et en profitant simplement d’une aventure épique où se mélangent univers contemporain et fantasy. Un mélange des genres qui s’opère avec brio tout en paradoxes et contrastes pour une aventure encore plus palpitante.

Andrei BRESSAN fait partie de ces nombreux artistes brésiliens très en vogue sur le marché des comics et avec les magnifiques dessins qu’il nous propose dans ce premier tome, on comprend assez vite pourquoi. Hyper précis en particulier dans les détails, son style se démarque réellement dans les pages mettant en avant le monde fantastique de Terrenos. Plus classique dans les pages traitant de notre monde contemporain cela détonne encore lorsque des éléments du monde de Terrenos se mêlent aux notre, un choix qui est donc loin d’être anodin. Avec son style précis, dynamique, un découpage bien pensé et le tout sublimé par la couleur d’Adriano LUCAS, le dessin d’Andrei BRESSAN contribue grandement à la qualité de ce premier tome.

Une série que j’ai découverte lors de mes pérégrinations sur les chaînes YouTube consacrées aux comics, Birthright fut une réelle surprise et m’a rappelé mes premiers amours pour la littérature consacrée à l’héroic fantasy. Nous plongeant dans un univers tout aussi fascinant qu’impitoyable, il s’agit d’une très bonne série, composé de 6 tomes pour le moment, à suivre où chaque tome appelle le suivant.

  • Scénario: Joshua Williamson
  • Dessins: Andrei Bressan
  • Public: 16+
  • Collection: Contrebande
  • Date de sortie: 25 novembre 2015
  • Pagination: 144
  • EAN: 978-2-7560-6996-8

 


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

Delcourt Birthright Comics livre

Franklin Urfer