Catégories
La quatrième monaco édition limitée dévoilée au musée national de Tokyo

La quatrième monaco édition limitée dévoilée au musée national de Tokyo

  • Pour célébrer le 50ème anniversaire de la Monaco, TAG Heuer présente sa quatrième édition limitée. 
  • Cette quatrième pièce tire son inspiration des années 2000. Elle succède aux éditions 1970 présentée en mai pendant le Grand Prix de Monaco,1980 présentée en juin au Mans et 1990 présentée en juillet pendant le Grand Prix de Formula-E de New-York.  
  • La montre a été présentée à Tokyo le 24 septembre par Catherine Eberlé-Devaux, Directrice du Patrimoine TAG Heuer. 

TAG Heuer a présenté la quatrième montre de la Saga “Monaco Through Time” au Musée National de Tokyo, à la Galerie des Trésors du Horyu-ji. Le Japon et ce lieu magique combinent architecture audacieuse et histoire forte, représentant parfaitement l’esprit de la Monaco. Egalement disponible en édition limitée à 169 exemplaires, ce nouveau garde-temps représente la décennie 1999 à 2009.


Pour célébrer le 50ème anniversaire de la Monaco, la soirée a débuté par un show de drones équipés de 6000 L.E.D formant le design si caractéristique de ce garde-tempsCette animation contemporaine et technologique, est un clin d’œil au style propre des années 2000, style adopté par cette nouvelle édition anniversaire de la Monaco. Les invités ont également pu déambuler dans la galerieadmirer les différentes évolutions de la Monaco depuis sa création en 1969 jusqu’aux modèles anniversaire de 2019.

Cette soirée marque également le début d’une exposition sur l’histoire de l’Horloger Suisse, au sein de la boutique TAG Heuer Omotesando à Tokyo. Les clients pourront y découvrir des pièces rares provenant des collections du Musée TAG Heuer. 

Cinq modèles anniversaires pour célébrer 50 ans d’Histoire


Tout au long de l’année 2019, TAG Heuer célèbre les 50 ans de sa montre iconique. Pour marquer cet événement, la marque a décidé de sortir cinq modèles anniversaires, reflétant chacun le style d’une décennie. Le premier de ces modèles a été présenté lors du Grand Prix de Monaco et marquait les années 1969 à 1979. La seconde édition limitée a été lancée au Mans en juin et représentait les années1979 à 1989 et la troisième version, inspirée des années 1989 à 1999, a été introduite en Juillet pendant le E-Prix de New-York. 

Pour cette quatrième édition, c’est au Japon que l’Horloger Suisse a décidé d’organiser la présentation officielle. Un choix naturel, motivé par l’art du design contemporain Japonais : revisiter le style traditionnel, s’en inspirer pour donner du sens aux objets. Une formule qui a construit le succès de la Monaco à traversle temps

Un style propre aux années 2000


Reprenant un design audacieux propre à la décennie : 1999-2000, la quatrième édition de la collection « Monaco Through Time » adopte un look noir et blanc, mettant en valeur la forme peu conventionnelle de cette pièce. Le sous cadran blanc opalin permet aux compteurs des minutes et secondes et à l’échelle des minutes et des heures de se détacher du cadran noir. Le SuperLuminova® présent sur les aiguilles et les index et les touches de rouge et de orange viennent dynamiser la lecture du cadran. La montre en acier est présentée sur un bracelet en cuir noir perforé et surpiqures blanches. Tout comme la version originale, les boutons poussoirs du chronographe sont à droite et la couronne à gauche.

Le fond de boîtier est gravé du logo “Monaco Heuer” ainsi que des mentions « 1999-2009 SpecialEdition » et « One of 169 ». Il arbore également des motifs brossés verticaux et circulaires similaires à la Monaco de 1969. Le boîtier abrite le célèbre Calibre 11, une version moderne du mouvement chronographe à remontage automatique qui a fait ses débuts dans la toute première Monaco. Cette montre a été produite en édition limitée à 169 exemplaires.

Rétrospective de 50 ans de la TAG Heuer Monaco et du calibre 11


Le 3 mars 1969, lorsque la Heuer Monaco fut présentée pendant deux conférences simultanées à New York et à Genève (à l’époque, TAG ne faisait pas encore partie du nom de l’entreprise), les journalistes et amateurs d’horlogerie du monde entier furent ébahis. Avec son boîtier carré étanche totalement inédit, le design audacieux et iconique de la Monaco permettait de la reconnaître instantanément.

Cette caractéristique représentait le complément parfait à la technologie avancée que présentait l’Horloger Suisse avec ce modèle. Développé et commercialisé par Heuer, le calibre 11 fût le premier mouvement de chronographe à remontage automatique au monde.

Le PDG de Heuer de l’époque, Jack Heuer, était convaincu que cette innovation révolutionnaire exigeait un design qui retienne toute l’attention. La Monaco réunit tous ces critères.

En 1971, la Monaco a été consacrée au poignet de Steve McQueen, le « King of Cool », dans le film Le Mans.

Une superstar paradoxale


Depuis deux décennies, la Monaco est étroitement liée à la haute horlogerie et compte d’autres versions présentant des complications, des designs et des matériaux nouveaux. Elle a certes évolué, mais la Monaco a gardé son esprit révolutionnaire qui lui a valu les critiques et la célébrité. L’histoire complète de cette icône est racontée dans l’ouvrage Paradoxical Superstar, qui comprend des extraits d’archives et des croquis du design et du mouvement. Le journaliste et auteur britannique Nicholas Foulkes, l’expert horloger Gisbert Brunner et l’auteur américain Michael Clerizo ont chacun contribué au récit par des chapitres capturant l’héritage et l’innovation qui définissent la Monaco. Pour souligner les relations entre le garde-temps et le nom de sa ville, S.A.S. le Prince Albert II de Monaco a rédigé la préface de Paradoxical Superstar.

Les Champs Elysées aux couleurs de la Monaco

A l’occasion de cet anniversaire unique, TAG Heuer a habillé sa boutique Avenue des Champs Elysées aux couleurs de la Monaco. L’Horloger Suisse a joué avec l’architecture de la façade, pour reproduire avec précision et minutie les formes géométriques caractéristiques de la Monaco. De part et d’autres de la vitrine deux écrans LED diffusent l’histoire imagée de la Monaco. A la tombée de la nuit, une mise en lumière du décor met en exergue cet habillage non conventionnel. Les clients de passage à la boutique jusqu’au 23 octobre 2019 auront le sentiment de rentrer à l’intérieur de la Monaco et d’en découvrir les secrets.  

Packing spécial


Tout comme la montre, l’écrin de présentation s’inspire du modèle original. Chaque exemplaire de cette édition spéciale est livré dans une boîte aux couleurs assorties à la montre et à la décennie qu’elle incarne. Le modèle inspiré des années 2000 est présenté dans une boîte bleu foncé, ornée du logo Heuer et d’une bande horizontale au motif damier. La montre est disposée sur un coussin gris enveloppé d’un intérieur orange.


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

Grand Prix de Formula-E Monaco Tokyo montre TAG Heuer tagheuer

Communiqué de presse