Catégories
Huawei présente son nouvel écosystème pour développeurs et partenaires

Huawei présente son nouvel écosystème pour développeurs et partenaires

A l’occasion de la Huawei Developer Conference 2019, qui s’est déroulée du 9 au 11 août non loin du campus Huawei à Songshan Lake, l’entreprise a présenté ses dernières innovations logicielles. 3 jours durant, plus de 600 représentants Huawei et plus de 6 000 développeurs du monde entier se sont réunis afin d’échanger au sujet des technologies les plus passionnantes et le développement de nouveaux écosystèmes.


530 millions de personnes dans plus de 170 pays utilisent déjà des produits Huawei. L’entreprise passe à l’étape suivante et présente son propre écosystème baptisé HarmonyOS. Après l’Internet des objets (IdO), Huawei ouvre l’ère de l’Internet of Everything (IoE) avec son système d’exploitation qui fonctionne sur tous les produits intelligents.

Présenté lors de la Huawei Developer Conference, le système HarmonyOS est basé sur un micro-noyau et intervient dès le début dans la vision, les véhicules et les wearables Huawei. A l’avenir, d’autres systèmes intelligents devraient être équipés du système open source. Pour répondre aux nouvelles exigences du système d’exploitation, HarmonyOS désolidarise la performance matérielle nécessaire d’un terminal. Il recourt désormais à plusieurs interfaces logicielles pour commander différents terminaux.

HarmonyOS est équipé d’un outil de développement interne pour le développement multi-terminaux. L’outil permet aux développeurs de procéder à une seule programmation pour plusieurs terminaux dans un même écosystème. En d’autres termes : une application développée pour HarmonyOS convient à tous les produits du système sans programmation supplémentaire. Le moteur de latence déterministe et la communication rapide au sein des processus (High-Performance Interprocess Communication ; IPC) rendent HarmonyOS particulièrement efficace. L’architecture qui repose sur un micro-noyau rend les appareils plus fiables et plus sûrs côté logiciel.

Huawei a par ailleurs présenté son EMUI 10 basé sur Android, la nouvelle version de son interface utilisateur. Pour ce qui est du développement de logiciels, HUAWEI se concentre toujours sur une expérience utilisateur optimisée. Et avec succès : il y a actuellement plus de 500 millions d’utilisateurs EMUI actifs dans 216 pays.

Esthétique améliorée et plus de liberté lors des appels


Avec EMUI10, les développeurs ont la possibilité de concevoir leur application une seule fois et de la distribuer sur plusieurs périphériques. Cela réduit les coûts et améliore non seulement l’efficacité, mais surtout l’expérience utilisateur. La nouvelle interface apporte également d’importantes améliorations au niveau du design : un look plus frais, des animations optimisées et une manipulation plus fluide. Le mode sombre amélioré attire particulièrement l’attention : il optimise le contraste entre le texte et l’arrière-plan ainsi que les couleurs des polices et des symboles système. Cela augmente considérablement le confort et la lisibilité pour l’œil humain. 

EMUI10 permet la transmission d’appels audio ou vidéo sur plusieurs appareils. L’utilisateur peut prendre un appel normal via le téléphone ou un haut-parleur intelligent. Il est possible de répondre aux appels vidéo sur des écrans, tels que celui d’un téléviseur. De plus, les données peuvent être échangées en toute simplicité entre l’ordinateur et le smartphone. Pour ce faire, le hardware des différents appareils est virtualisé. De cette façon, chaque appareil peut utiliser les fonctions du pool de hardware et y apporter ses propres performances.

EMUI10 rend les smartphones et les tablettes plus sûrs


La sécurité est également une priorité : un système encore plus performant protège le hardware interne et les logiciels. Seuls les appareils approuvés par l’utilisateur sont connectés entre eux. Toutes les communications entre les appareils sont cryptées de bout en bout pour une sécurité maximale.

Un écosystème ouvert pour plus de développement.


L’accès ouvert au développement de l’écosystème constitue un facteur important. C’est pourquoi Huawei ouvre 14 types différents du noyau HMS nécessaire au développement avec terminaux. Les développeurs du monde entier peuvent mieux mettre en œuvre leurs idées grâce à 51 services et à 885 interfaces. Aujourd’hui déjà, plus de 43 000 applications sont basées sur le noyau HMS. Dès septembre, Huawei lancera les Fast Applications partout dans le monde. Les développeurs peuvent ainsi exécuter leurs applications rapidement et simplement sans installation préalable.

A partir de décembre, Huawei accélérera la répartition des applications avec son nouveau service Huawei Ability Gallery. L’application Gallery Connect est elle aussi nouvelle. Le service aide les développeurs tout au long du processus de développement : de l’idée créative jusqu’à la répartition et à l’évaluation. C’est là qu’intervient le programme Shining Star. Avec des subventions à hauteur d’un milliard de dollars US, Huawei souhaite soutenir les développeurs du monde entier, mais également encourager de nouvelles idées.

La fusion des outils utiles et des univers.


Huawei offrira à l’avenir encore plus d’outils de développement et de possibilités d’échange. La plateforme Kirin offrira trois nouvelles fonctions pour simplifier le travail : les développeurs de films courts pourront mieux réaliser leurs idées créatives. Par ailleurs, les applications seront encore mieux en mesure de comprendre l’utilisateur et enfin, l’informatique liée à l’intelligence artificielle offrira plus de possibilités. Outre les smartphones, d’autres catégories de produits doivent aider l’utilisateur avec plus d’intelligence. Le développement pour l’Internet des objets (IdO) doit, à l’avenir, devenir plus simple et plus efficace grâce à de nouveaux outils de développement.

Par ailleurs, Huawei a présenté des algorithmes informatiques intelligents et des technologies de reconnaissance reposant sur l’intelligence artificielle afin de mieux fondre optiquement les univers virtuels et la réalité au moyen du système Cyberverse. Sur le smartphone pliable Huawei Mate X, l’entreprise a présenté l’innovante technologie 5G mmWave et une reconnaissance de rythme cardiaque. Un projet passionnant s’attaquera à un problème quotidien : des systèmes de crowdsourcing spéciaux garantissent une meilleure navigation et un positionnement plus précis dans les espaces clos.


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

5g Huawei smartphone

Communiqué de presse