Catégories
Détective Pikachu
4.0
Star Star Star Star Star-off
SCENARIO 4.0
DUREE DE VIE 4.0
GRAPHISMES 4.5
GAMEPLAY 3.0
BANDE SON 4.5

Détective Pikachu

Détective Pikachu

Informations techniques

Type Enquête / Point & Clic
Editeur Nintendo
Age/PEGI 3
Multijoueurs non
Sortie 23/03/2018
Plate-forme 3DS
Testé sur 3DS

L’univers Pokémon sait encore nous réserver des surprises. Difficile à croire après des dizaines de versions, de Donjons Mystères, de films d’animation, de jeux mobiles… et pourtant avec Détective Pikachu, Game Freak et Nintendo nous rappellent que nous sommes encore très loin d’avoir tout vu des Pokémons ! Amiibo géant, boîte de jeu jaune et surtout un Pikachu costumé à la Sherlock Holmes, tout a été pensé pour interpeler les fans. Quant au jeu lui-même, il se révèle être un digne héritier à la lignée des jeux « spin-off » un peu médiocres mais qu’on aime quand même, si typiques de l’univers Pokémon.


Un Pikachu, une casquette et une grosse voix

« Bienvenue à Ryme City, métropole où cohabitent en harmonie humains et pokémons. Pourtant, depuis quelques temps, la tranquillité citadine habituelle est troublée par des incidents impliquant des pokémons, de plus en plus nombreux. Parmi les faits étranges qui ont lieu, la disparition de détective Harry Goodman, qui enquêtait sur l’affaire avec son Pikachu, est l’événement qui va déclencher notre histoire. Son jeune fils Tim Goodman décide de partir à la recherche de son père et va faire la rencontre d’un mystérieux et très gros Pikachu coiffé d’une casquette et pouvant discuter uniquement avec le jeune garçon. Ils partent ensemble enquêter sur la disparation du détective et seront amenés à résoudre de nombreux mystères…»

Voilà le pitch très original de ce spin-off pas comme les autres qui a débarqué sur nos 3DS & co.

Nous avons ici affaire à un jeu d’enquêtes de type « point & click » assez basique dans son principe. Nous contrôlons Tim se baladant dans de nombreux tableaux, chapitre après chapitre, dans lesquels il devra résoudre des énigmes en tous genres nous en apprenant plus sur le monde des Pokémons dans lequel nous évoluons.

Mais le véritable centre de l’attention de ce jeu, c’est la présence d’un Pikachu complètement loufoque, à la voix rauque, maladivement dépendant de café, pas sportif pour un sou et ayant un faible pour les jolies filles. Autant dire que l’on n’avait jamais imaginé Pikachu ainsi et qu’on ne peut s’empêcher de rire à bon nombre d’occasions face à ce personnage inattendu.

Pikachu accompagne Tim au fil de l’aventure et dans les tableaux dans lesquels il évolue. Il lui apporte régulièrement des conseils, mais sait aussi intervenir pour des petites scènes humoristiques bien placées. C’est ce personnage qui fait que nous allons retenir ce spin-off et passer un bon moment avec lui, parce que le reste du jeu ne va malheureusement pas vraiment marquer les esprits.

Ryan Raynolds a été annoncé comme la voix du Pikachu Détective dans le film d'animation adapté du jeu, incroyable non?

Des enquêtes, des enquêtes et encore des enquêtes

Hercule Poirot, Sherlock Holmes ou Professeur Layton peuvent dormir sur leurs deux oreilles, Tim Goodman n’est pas le prochain candidat au panthéon des grands enquêteurs.

Les mécaniques de bases sont présentes et fonctionnent plutôt bien. Le système d’entretiens avec les témoins, la récolte de pièces à conviction, le journal de l’enquête, les quelques mini-jeux ; tous les classiques du jeu d’enquête se retrouvent harmonieusement chez Détective Pikachu. On peut même souligner l’implication habile des pokémons vivant dans la ville dans le déroulé des enquêtes, nous invitant au passage à en apprendre plus sur l’univers des bestioles de poches.

Cependant, le problème réside dans les énigmes proposées par le jeu, qui sont la plupart du temps trop simplistes ou parfois même complètement ennuyantes. Il n’est ainsi pas rare que nous ayons trouvé la solution d’une énigme bien avant la fin de celle-ci, mais que nous soyons tout de même obligés de passer par un cheminement d’indices fastidieux. Si bien que le jeu ne parviendra pas à plaire à ceux qui ont l’habitude des jeux d’enquête et qui cherchent un titre à se mettre sous la dent. On vous conseillera plutôt L’Aventure Layton, sorti en octobre dernier, si vous ne l’avez pas encore fait et que vous êtes fans de jeux d’enquêtes.

Le design des humains est beaucoup moins inspiré

Le petit bonheur des fans de la série

Ne boudons pas notre plaisir, en tant que passionné ou simple amateur il est difficile de ne pas éprouver un minimum d’affection pour le jeu. Un effort énorme a été accompli pour modéliser et animer les très nombreux pokémons que l’on croise au fil de l’aventure, et il est difficile de ne pas fondre de délectation après avoir découvert ne serait-ce qu’un poichigeon pour la première fois. L’incorporation de petits bruits à la façon du dessin animé quand les pokémons s’expriment achèvera de vous apporter le petit moment de bonheur que les dernières versions n’ont jamais vraiment réussi à provoquer.

Le doublage des personnages est d’ailleurs très bon et immersif. Pikachu bien sûr et sa grosse voix sont les meilleurs exemples, mais les personnages secondaires également s’expriment avec conviction. Si bien que malgré le design un peu passe-partout des humains, on se croirait souvent dans un petit film pour enfant qui n’aurait pas oublié son public adulte. En ajoutant à cela des décors et une ambiance toujours bien développés, l’immersion dans le monde des pokémons est une vraie réussite de ce Détective Pikachu.

On regrettera simplement le manque de doublages en français qui pose problème notamment pour les noms des pokémons qui sont traduits d’une langue à l’autre. Passerouge se prononcera donc « Fletching », Trousselin se dira « Klefki » et ainsi de suite…

 

Un vrai plaisir coupable

Détective Pikachu est un jeu symptomatique du syndrome spin-off de séries principales. Il réussit mieux que n’importe quel jeu Pokémon avant lui à peindre l’univers des bestioles de poche avec fidélité et immersion, sans pour autant réussir à être un bon jeu pour le genre auquel il s’attaque, ici le jeu d’enquêtes. Il ne fera donc pas date dans la catégorie qu’il représente, mais pourtant sera un indispensable pour tous ceux qui aiment de près ou de loin les jeux et l’univers Pokémon. Et malgré son côté jeu pour enfants, soyons honnêtes, un Pikachu détective c’est quand même quelque chose qu’il faut voir dans sa vie ! Dommage qu’il sorte si tard dans la vie de la 3DS sans passer par la case Switch.

Une démo est disponible sur l'eshop pour ceux qui voudraient l’essayer avant de l’acheter.


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

pikachu 3DS nintendo pokemon

Julien Ringot