Catégories
Balélec, un festival responsable

Balélec, un festival responsable

Avant de t’expliquer en quelques mots les principes de développement durable que Balélec a mis en place, même si probablement tu t’en balelec (ahahah, j’étais obligé, #JeuxDeMotsRamoucho), je vais te présenter rapidos le festival.

 

Balélec c’est quoi ?


Un festival d’étudiants de l’EPFL, organisé par un comité d’une quarantaine de bénévoles, dont des étudiants mais aussi quelques anciens toujours prêts à conseiller les nouveaux et à soutenir les équipes en place. Le comité est divisé en six pôles :

  1. L’Administration encadre et coordonne les différents pôles.
  2. L’Animation se charge de toutes les performances artistiques, de la programmation des scènes et des clubs.
  3. La Logistique met en place les infrastructures et moyens techniques nécessaires à la manifestation.
  4. La Promotion est en charge des relations extérieures et gère l’image du festival.
  5. Les Ressources Internes assurent la cohésion et le bon fonctionnement de l’ensemble du comité.
  6. L’Amélioration Continue gère le système de management intégré et les relations avec les partenaires.

En plus de ces membres qui travaillent tout au long de l’année, plus de 350 bénévoles, la plupart étudiants, viennent aider durant la semaine de montage et le week-end de démontage. Le comité s’entoure aussi d’une cinquantaine de professionnels du spectacle pour assurer les tâches les plus techniques.

Voilà, maintenant que tu sais un peu comment ça se passe à l’intérieur, je vais te parler de son côté responsable.


Le Développement Durable, au coeur du festival


C’est en avril 2014 que le festival a certifié son système de management à la norme ISO 20121:2012. Si t’as aucune idée de ce que c’est, va jeter un œil ici : https://www.iso.org/fr/standard/54552.html

Bref, en gros, c’est une certification dédiée à l’organisation d’événements de types et tailles divers. Les critères permettant de satisfaire cette norme visent à intégrer des principes de développement durable, lesquels sont répartis selon trois axes principaux, à savoir social, économique et environnemental. Faut savoir que Balélec est le premier festival suisse à implémenter cette norme et fait ainsi preuve d’une démarche exemplaire et novatrice! C’est beau tout ça hein ! Bon OK, t’es en train de me dire « Ouais mais concrètement ils font quoi ? ». C’est bon, reste calme, je vais t’expliquer tout ça.

Par exemple, Balélec collabore avec plus de 130 partenaires, du coup les responsables qualité s’efforcent de travailler pour constamment améliorer les processus internes à l’association, mieux en gérer les ressources (humaines, financières et environnementales), en maîtriser les risques et finalement travailler dans le but de minimiser son impact.

Autres exemples, le festival a pris des mesures contre le stationnement sauvage en collaboration avec le voisinage. Les mesures préventives et correctives dès lors mises en place ont porté leurs fruits et du coup, les gens se parquent mieux.


Pour terminer avec un autre exemple, le festival utilisait près de 100’000 verres et assiettes en plastique. Depuis, ils ont été remplacés par des gobelets réutilisables et de la vaisselle consignée, diminuant considérablement le volume de déchets. Un autre facteur environnemental au centre des préoccupations est celui des transports. Ainsi, Balélec investit chaque année 30’000 francs pour assurer à ses visiteurs la possibilité d’utiliser gratuitement le réseau des transports publics lausannois durant toute la nuit. En outre, des services de bus spéciaux sont mis en place, reliant le site du festival aux principales villes de Suisse romande.


Bein voilà, tu vois, c’est trop bien. Tu peux venir tranquillou, boire des coups et rentrer chez toi (après on garantit pas dans quel état tu rentres ahahahah).


Si tu souhaites avoir plus de détails, je te laisse checker ici => https://www.balelec.ch/develop...

Sinon, t’as réservé ton billet ou bien ? Si c’est pas le cas, va le faire sur le champ ! Clique sur le lien ci-dessous.


P.S: Si tu aimes les détails:


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

responsable développement durable Balelec Festival music musique

Wiam Firouzabadi