Catégories
#15 Le bouquin du weekend • Les lois fondamentales de la stupidité humaine

#15 Le bouquin du weekend • Les lois fondamentales de la stupidité humaine


 

               Un peu de légèreté dans ce monde de brutes. Qui, parmi vous, n'a jamais été confrontés, dans la vie de tous les jours, a des idiots sans limite ? On a beau essayer de les raisonner, rien n’y fait. En même temps, rien d’étonnant à cela, un mec stupide est, par définition, dénué de raison. Alors que faire ?

                  A partir d’observations simples, Carlo M. Cipolla, historien de l’économie mondiale, professeur à l’Université de Berkeley et à l’Ecole normale supérieure de Pise, a érigé les lois fondamentales de la stupidité humaine. Au-delà de ses lois, il nous amène à réfléchir sur un des sujets les plus sérieux qui soit, tout en adoptant une approche réfléchie, presque scientifique.

                  Ce court essai commence de manière abrupte, "L’humanité est dans le pétrin. Ce n’est pas une nouveauté, cela dit." Bien que sujets à interprétation, les propos de l’auteur ne sont ni cyniques ni prétentieux. Comme il le précise un peu plus loin, "Ces pages sont en fait le résultat d’un effort constructif visant à détecter, à connaître et peut-être à neutraliser l’une des plus puissantes forces obscures qui entravent le bien-être et le bonheur de l’humanité." Vous voilà prévenus.

                  Mon but étant de vous inciter à lire ce livre, je ne peux pas vous en faire une synthèse complète (sinon quel intérêt auriez-vous de vous en procurer un exemplaire ?). En revanche, libre à moi de vous mettre l’eau à la bouche. Voici donc, pour vous chers lecteurs, la première loi fondamentale de la stupidité humaine : "Chacun sous-estime toujours inévitablement le nombre d’individus stupides existant dans le monde." A méditer…

                  Durant la lecture, je fus frappé par la justesse et la précision de certains passages. A propos des bandits stupides (personnes ayant la faculté d’infligés de lourdes peines pour en tirer un maigre gain), il déclare : "Les généraux qui causent des dégâts colossaux et d’innombrables victimes pour obtenir une promotion ou une médaille sont à placer dans la même zone." Avant d’affirmer plus loin que : "L’individu stupide est le type d’individu le plus dangereux."

                  Comme quoi, il faut être un minimum intelligent et cultiver pour écrire sur la connerie humaine…


ARTICLES SIMILAIRES


Partagez-moi


TAGS

Connerie humaine littérature

Than Urb