Paléo Festival, Mardi 18 Juillet 2017

par Megan Barthelmé 0

Chose promise, chose due.

Je vais vous raconter comment j'ai vécu cette première soirée de folie. Tout d'abord, je suis arrivée au Paléo Festival vers 17h. Cette heure-là est parfaite car il n'y a pas énormément de monde, donc il est plus facile de découvrir les stands de nourriture et de pouvoir se balader sans souci.

Quand je suis arrivée, je suis aller me promener, j'ai découvert les différentes structures tel que le Smooth Vulcano: La HES-SO en fusion, aussi appelé l'ethno-volcan. Le concept est vraiment pas mal. Cette structure représente un volcan en fusion mais ne vous inquiétez pas ce n'est pas de la lave qui sort du volcan, c'est une cascade magmatique rafraichissante de mousse. La structure surplombe tout le festival, donc évitez la si vous avez le vertige c'est un conseil! Ce qui est génial, c'est que nous pouvons monter jusqu'au cratère qui nous offre une magnifique vue panoramique sur l'ensemble du festival. Une fois que le soleil s'est couché, le volcan entre en éruption de couleurs, ce qui rend la structure magique.

Comme je vous l'ai dit dans l'article sur la programmation du festival, cette année le festival nous emmène en Amérique Centrale !

Ce qui signifie, le Mexique, la République dominicaine, Porto Rico et bien d'autres...

(©Paléo - Lionel Flusin)

Ça a été très dur de faire un choix entre les différents stands qui s'offrent à nous. J'ai finalement choisi le stand qui s'appelle Lunchonette, j'ai dégusté une fajitas au poulet, riz, guacamole et poivrons. Evidemment, je l'ai pris en oubliant, qu'en Amérique centrale, ils mangent relativement épicé.

Comme dessert, je suis allée me balader à proximité de l'entrée, où j'ai savouré la traditionnelle gaufre vanille au stand Manneke Kris. Enfin, j'ai craqué plus tard dans la soirée pour une flammenküche au stand Mr Bred Alsace, elle était délicieuse.

Vous vous en doutez bien, je ne suis pas aller au Paléo estival que pour manger, je m'y suis rendue pour l'ambiance mais surtout pour les concerts. Il y a d'abord eu le concert sauvage de Petit Biscuit à l'intérieur de la structure métallique créé par Monique la mouche. il a durée 15 minutes, c'était assez sympa. Suivie du concert de The Inspector Cluzo, dont j'ai été agréablement surprise, je ne connaissais pas et j'ai bien apprécié ce groupe atypique de rock blues.

A 21h, j'ai été voir le concert de Foals, qui était bien mais le must du must, c'est bien sur les très attendus Red Hot Chili Peppers qui ont été géniaux. Leur présence sur scène et leur énergie étaient tout simplement envoûtantes. Ils ont commencé par la chanson phare Can't stop, suivie de Californication et de Snow. Ils ont réussi à réunir toutes les générations. Les Red Hot Chili Peppers est le concert que j'ai le plus aimé. C'était vraiment magique.

Si je devais résumer mon premier soir au 42 ème Paléo Festival, je dirais que ça a été une soirée riche en découvertes que ce soit les spécialités culinaires de l'Amérique Centrale, ou les concerts avec les différents groupes.

Megan

(©Paléo - Lionel Flusin)

Photo de couverture: (©Paléo - Corillard Anne)

Commentaires

Laisser un commentaire

Pour publier un commentaire, vous devez vous connecter.