Flip Wars : La guerre des couleurs

par Julien Blunier 0

2.8

Graphismes
3
60%
bande sonore
2.5
50%
Durée de jeu
2.5
50%
Gameplay
3.5
70%
Scénario
2.5
50%

Type : Party-Game

Editeurs : Nintendo / Over Fence

Age / PEGI : 3+

Multijoueur : Oui (4 joueurs)

Sortie : 06 juillet 2017

Plateforme : Nintendo Switch

Testé sur : Nintendo Switch


Spécialiste des jeux sur mobile, le studio japonais Over Fence arrive sur la switch avec Flip Wars, un Bomberman Like coloré, orienté sur le multijoueur. Le jeu est disponible uniquement sur le Nintendo E-Shop, pour le prix de 14 francs.

Dans ce jeu, le but est de recouvrir les dalles du damier sur lequel vous vous déplacez, de la même couleur que votre personnage. Pour se faire, il vous suffira d’exécuter une attaque rodéo à la Super Mario pour recouvrir une partie des dalles qui vous entourent. Si l’un de vos adversaires se trouve sur l’une de ces dalles, il est éjecté du damier. Pour rendre tout ça plus intéressant, vous devez récupérer des objets dans le but de booster vos compétences, comme dans les jeux Bomberman.



Pour ajouter de la difficulté et du fun, vous avez le choix entre différents modes et terrains qui possèdent tous leurs spécificités. Hors-mis le mode principal où vous devez colorer le plus de dalle avant la fin du temps imparti pour gagner, vous pouvez choisir deux autres modes où le but est de survivre le plus longtemps possible, tout en éjectant vos adversaires.

Le Gameplay est extrêmement simpliste, et il ne sera pas nécessaire de passer par la case entraînement pour la prise en main. Même si le concept du jeu est intéressant, on se lasse vite et on se rend compte d’un manque réel de contenu. Les graphismes sont médiocres et donnent une impression de jeu pas fini. De plus, les déplacements sont lents et pas très fluides. En résumé, Flip Wars est un jeu sympathique en multi, pour quelques parties, mais son manque de contenu et ses finitions bâclées ne donnent pas envie de s’y attarder plus que ça.

Commentaires

Laisser un commentaire

Pour publier un commentaire, vous devez vous connecter.